Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[01/05/2017] CHIROQ'Bad Tour

Publié par David Gueudet sur 1 Mai 2017, 20:09pm

Catégories : #BADMINTON

CHIROQ'Bad Tour

Chilly-Mazarin (91)

Double Hommes D7-D8

Lundi 1er mai 2017

[01/05/2017] CHIROQ'Bad Tour

Phase de poules

Poule C

Convoqués pour 11h57, nous arrivons pile poil à l'heure avec Damien après avoir eu un peu de mal à accéder au gymnase puisque nous ne connaissons pas Chilly-Mazarin... et que le GPS ne semble pas le connaître parfaitement non plus. De toute façon, il y a du retard sur l'échéancier donc nous ne jouerons pas à 12h57 comme prévu mais un peu plus tard alors que nous sommes impatients de démarrer.

 

Match 1

Pour cette première rencontre de la journée, nous rencontrons une paire assez déséquilibrée sur le papier puisque Olivier est un vétéran 4 classé D7 en Double Hommes et il est aujourd'hui associé pour la première fois en compétition cette année à son fils Sébastien qui est Senior mais classé P12. Tous deux sont licenciés au club d'Egly.

Le début de match est complètement à notre avantage. Nous effectuons une impeccable entrée en matière en menant largement à la pause avant de conclure un tout petit peu plus péniblement mais sans trembler, 21-08. Une première manche bien gérée où nous sommes parvenus à mettre en place notre jeu contre une paire qui a beaucoup de mal au démarrage et qui commet pas mal de fautes.

Le deuxième set est complètement différent du premier. Pourtant, nous le démarrons plutôt bien en menant rapidement 7-4. A ce moment, nous remettons pour la deuxième fois un point puisque Olivier pense que le volant n'est pas bon alors que nous pensons que si. Nous ne contestons pas et remettons, ce qui nous coûte cher puisque nos adversaires reviennent au score alors que nous avions l'occasion de nous détacher assez clairement.

Du coup, nous basculons derrière à la pause, endormis et mis dans un faux rythme total. Nous ne parvenons plus à dominer les échanges et nous avons davantage de déchet. Nous nous retrouvons ensuite menés de 2 ou 3 points sans être capables de réagir avant de réussir un finish plus correct. Nous revenons à hauteur de nos adversaires et basculons finalement devant pour l'emporter sur le fil, 21-19.

Ouf, c'était très laborieux mais nous nous imposons bien logiquement en deux sets malgré une fin très moyenne.

 

Match 2

Après une pause d'un peu plus de deux heures pendant laquelle nous avons pu manger et voir nos futurs adversaires s'imposer aussi laborieusement que nous contre père et fils (21-10 au premier set puis 23-21 ou 24-22 au deuxième).

Cette fois, ce sont deux vétérans 4 que nous rencontrons, les têtes de série numéro 3 du tableau. Il s'agit de deux joueurs locaux, Jean-Marc qui est D8 dans les trois tableaux et Thierry qui est D7 en simple et en double et dont j'ai battu le fils en simple au tournoi de Bondoufle en novembre dernier.

Notre début de match est tout simplement catastrophique. Nous sommes très nettement menés d'entrée de jeu sans être capables de mettre en place notre jeu. 5-1 pour nos adversaires au démarrage puis nous basculons à la pause avec 6 ou 7 longueurs de retard.

Nous parvenons à rivaliser davantage avec nos adversaires sur la deuxième partie du set, ce qui est encourageant mais cela reste très poussif et surtout, nous nous inclinons tout de même assez lourdement, 21-14. Nous n'avons absolument rien réussi à faire et c'est inquiétant pour la suite du match. Mais nous savons que nous sommes capables de réagir et de faire bien mieux face à des joueurs qui sont à notre portée.

L'attaque de la deuxième manche est tout de suite plus équilibrée. Nous sommes bien plus dans le coup et les points sont assez disputés. Tout n'est pas parfait, loin de là, mais nous avons désormais bien pris en compte que nos adversaires sont pour l'un droitier et pour l'autre gaucher, ce qui change la donne par rapport à une paire 100% droitière (ou gauchère).

Nous tenons bien les échanges, nous défendons mieux et faisons de meilleurs choix et cela paye. Nous menons et malgré un petit coup de moins bien à la reprise, nous concluons sans trop de difficultés. Nous gagnons ce set 21-16 et égalisons à un partout. Tout va se jouer sur la dernière manche qui s'annonce très tendue. Chaque fois, une mauvaise série a coûté le set à l'une des deux paires donc il va falloir être très appliqués et essayer de profiter au maximum des failles adverses.

Cette ultime manche de la rencontre, nous l'abordons bien mais nous retombons malheureusement dans nos travers après un début de set équilibré. Nous concédons consécutivement quelques points par des fautes directes et sans réussite. Ainsi, nous basculons à 11-6 en notre défaveur à la pause. Au changement de côté, l'on se remotive et l'on continue d'y croire même si la mission s'annonce bien compliquée.

A la reprise, nous concédons le premier point mais nous sommes motivés et nous allons tout faire pour retrouver une bonne dynamique. 12-6 puis l'on grignote petit à petit quelques points sans parvenir à recoller au score. Chaque fois, nous offrons une possibilité à nos adversaires de s'échapper à nouveau même s'ils restent toujours à notre portée. Nous n'avons désormais plus le droit à l'erreur. 19-16 puis 20-18, c'est complexe !

Nous restons mobilisés et ne lâchons rien car nous avons les moyens de faire douter nos adversaires et de les pousser à la faute. Nous ne produisons pas un super jeu aujourd'hui mais nous sommes tout de même dans le coup et ne devons rien lâcher car tout est possible. 19-20 puis 20-20, voilà deux volants de match sauvés ! Et là, les points vont se succéder, un coup en notre défaveur, un coup en notre faveur. Les échanges sont assez disputés mais cela se finit malheureusement souvent par une faute directe, soit un volant trop long, soit dans le filet. La pression monte.

Nous sauvons de justesse de nouveaux volants de match avant de nous en procurer à notre tour, sans réussite. 21-21, 22-22, 23-23, 24-24... Que c'est tendu ! Nous cherchons avant tout à ne pas commettre la faute mais chaque fois, nous ne réussissons pas à déborder nos adversaires pour conclure. Nous sommes perturbés par leur jeu et nous ne parvenons pas à imposer notre rythme. Cependant, nous parvenons à prendre une nouvelle fois l'avantage pour finalement nous imposer, d'extrême justesse ! 26-24, que ce fut juste mais voilà une bien bonne chose de faite !

Phase finale

1/2 finale

Pour la première fois, Damien et moi sommes qualifiés pour une phase finale dans un tableau D7-D8 après nos échecs aux Départementaux (en R6-D9 en fait) et à Chelles. Nous sommes coutumiers des demi-finales dans les tableaux D9-P voire D8-D9 mais c'est une première au niveau supérieur mais nous y avons notre place et nous comptons bien nous y défendre, d'autant que nous n'avons rien à perdre, nous petits D8.

A ce stade de la compétition, nous rencontrons deux Seniors D7 du club de Massy, une troisième paire de l'Essonne. Nicolas est D7 en Double et D8 en simple tandis que Mickaël est D7 en double et D9 dans les autres tableaux. Ils sont têtes de série numéro 2 du tableau.

Après un début de match très serré, nous lâchons prise avant la pause, comme lors du deuxième set de notre deuxième match de la phase de poules. Nous subissons trop le jeu contre une paire assez atypique. Nicolas n'a pas touché beaucoup de volants depuis le début du match. Il a un bon smash mais sur le reste, il construit sans être particulièrement incisif. Mickaël amortit lui quasiment tout ce qu'il reçoit. C'est propre mais c'est systématiquement la même chose. De temps en temps, il place aussi une bonne attaque et s'est mis dans le match après quelques points et une entame pleine de déchets.

A la reprise, ce n'est pas beaucoup mieux. Nous sommes dans le coup mais nous accusons trop de retard et ne réussissons pas à enchaîner les points en notre faveur. Sans dynamique positive et en manquant un peu de réussite, nous concédons quelques points et voyons progressivement nos adversaires s'envoler alors que dans le jeu, nous rivalisons tout à fait. Nous ne sommes pas à la finition et il nous manque un petit quelque chose pour faire la différence.

En fin de manche, je casse même mon cordage, ce que j'avais pressenti avant la rencontre puisque cela fait quelques jours que je le sens usé et qu'il se détend. Je change donc de raquette pour utiliser mon autre raquette similaire.. toute neuve, que je viens d'acheter. J'ai fait le choix de prendre celle-ci en deuxième raquette car malgré le fait que je ne l'ai jamais utilisée, c'est celle qui est la plus proche de ma raquette principale par rapport aux autres. Nous finissons par nous incliner dans cette manche mais ne perdons pas espoir pour la suite.

Nous débutons le deuxième set bien décidés à nous reprendre après ce premier acte partiellement manqué. J'essaie d'être plus calme et serein car comme chaque fois que nous laissons filer des points, je me sens impuissant et je m'agace. Damien fait pas mal de fautes mais j'en fais aussi et c'est notre paire qui n'est pas complètement dans le rythme. Même si je pense avoir moins de déchet que Damien, je suis tout autant responsable que lui de nos manches perdues et si je fais ce que je sais faire, nous ne devons pas les perdre.

Nous entamons bien le deuxième set en menant rapidement et en prenant jusqu'à trois longueurs d'avance. Nous faisons douter nos adversaires en ayant la maîtrise des échanges et en jouant sans affolement avec application. Lorsque l'on construit les points, nous sommes au-dessus. A 10-10, nous manquons de nouveau de chance puisque Mickaël passe un amorti avec l'aide de la bande que je ne parviens pas à remettre, comme au premier set. 11-10 contre nous à la pause.

Nous ne lâchons rien et nous revenons immédiatement après la pause. Les débats sont très équilibrés, cela va se jouer à peu de choses et nous avons les moyens de prendre le dessus. Nous sommes largement en mesure de revenir à un set partout et de pousser nos adversaires au troisième set. Mais cela ne va pas être évident. Et là, malheureusement, nous craquons et nous donnons le match à nos adversaires. Involontairement évidemment mais c'est l'amère sensation que j'ai, que nous lâchons bêtement des points pour nous incliner 21-18 dans une deuxième manche très serrée qui aurait très bien pu basculer en notre faveur.

Bilan & prochaines échéances

Au final, c'est une bonne performance pour nous à Chilly-Mazarin puisque nous y réalisons notre première qualification pour une phase finale dans un tableau de Double Hommes D7. Malheureusement, nous échouons à une petite marche de la finale, une nouvelle fois en ne parvenant pas à réellement mettre en place notre jeu. C'est toujours frustrant de passer un peu à côté d'un match accessible où nous ne devons pas perdre aussi sèchement en deux sets. Le score n'est pas très sévère mais nous n'allons pas en troisième manche et c'est bien dommage. A noter que - comme assez souvent tout de même - nous nous sommes encore inclinés contre ceux qui remportent ensuite le tournoi.

Désormais, place à Brie-Comte-Robert le week-end prochain avec trois tableaux pour moi. C'est la première fois que je prends part aux trois tableaux sur un même week-end puisque je serai associé à Laura en Double Mixte D9-P samedi, je ferai le Simple R6-D8 dimanche avant de terminer lundi par le Double Hommes R6-D8 avec Damien.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents