Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[18/12/2016] CORRIDA DE HOUILLES

Publié par David Gueudet sur 18 Décembre 2016, 17:02pm

Catégories : #COURSE À PIED

[18/12/2016] CORRIDA DE HOUILLES

L'avant-course

 

Allez, c'est décidé, je porte mon 27ème et dernier dossard de la saison à l'occasion de la Corrida de Houilles, dans les Yvelines. Un 10 kilomètres, 6 mois et demi après ma dernière tentative sur la distance, aux 10 Bornes de la Saint-Médard, à Brunoy. C'est d'ailleurs lors de cette course que j'ai établi mon actuel record personnel sur 10km : 40 minutes et 43 secondes. La Corrida de Houilles, c'est pour moi une répétition 1 mois et demi avant les Foulées de Vincennes, course qui se déroulera le 05 janvier prochain et sur laquelle j'ambitionne d'établir un nouveau record personnel.

Pour Houilles, je n'ai pas vraiment d'objectif particulier. C'est une course de toute fin de saison, je ne m'y suis pas préparé du tout et je l'aborde avec un état de fraîcheur mitigé. Cependant, j'ai pu remarquer avec mes courses du mois de septembre que je suis capable de faire un chrono correct si j'arrive suffisamment frais et préparé sur un 10km. Aujourd'hui, l'objectif sera de se rapprocher du RP établi en juin dernier. Je pars avec l'idée de faire moins de 42 minutes.

Il y a 8 jours, j'ai eu un gros coup de bambou au Castor Garou, devant marcher sur 5 ou 6 kilomètres pour terminer la course du fait d'un état de fatigue trop prononcé et d'un manque d'énergie à plusieurs causes (une journée de boulot chargée et 2/3 de courses à bloc, principalement). Le tournoi de Badminton du dimanche s'est très bien déroulé puis la semaine a surtout été marquée par le boulot. Une activité physique moindre par rapport à l'accoutumée. Un peu de badminton dans la semaine (dont l'interclub à Savigny) et c'est tout avant le week-end. En revanche, je cours samedi matin avant un Laser Game l'après-midi puis je fais 2 heures de Badminton dimanche matin.

J'avale une portion raisonnable de Tartiflette et c'est parti, direction Houilles. Je pars de chez moi vers 13h00, le trajet se déroule plutôt bien même s'il s'avère bien compliqué de stationner une fois sur place. Le timing se resserre mais je parviens à récupérer mon dossard à temps (le 1736). Je dépose mon sac et je file me positionner sur la ligne de départ, en première ligne. Finalement, je suis bien dans les temps donc tout va bien. Je ne me sens pas très frais mais je n'ai pas de gêne particulière. De quoi envisager une course correcte ! Je prévois de partir vite car nous sommes nombreux au départ (plus de 2000 d'après ce que j'ai compris). Nous parcourons trois fois une boucle dans les rues de Houilles donc je ne souhaite pas me faire enfermer trop loin dans le peloton, tant pis si je dois ensuite ralentir l'allure.

Photos par Photo Running
Photos par Photo Running

Photos par Photo Running

La course

 

A 14h45, il est temps que la course se lance ! Lorsque les barrières sont retirées pour s'avancer jusqu'à la ligne de départ, c'est un peu la bousculade, ceux qui visent la victoire ou un chrono tentant de se frayer un chemin. Je me retrouve du coup en 4 ou 5ème ligne car c'est assez étroit au niveau de l'arche. Peu importe, je ne joue évidemment pas un quelconque classement.

Ca y est, c'est le coup de pistolet de Gil Alma qui entraîne le lâcher des fauves ! Et là encore, ça joue des coudes, c'est la première fois que je vois autant de coureurs qui passent les bras pour dépasser alors que nous ne sommes que dans les premiers mètres d'une course de 10 kilomètres. Je ne trouve pas ça terrible mais peu importe, je me concentre sur ma course.

Le parcours est plutôt sympa malgré le fait que ce soit une courte boucle d'un peu plus de 3 kilomètres sur bitume. Il y a du monde sur les bords de la route pour encourager les coureurs et tout le long de la course, les hauts-parleurs nous permettent d'entendre les deux commentateurs de la course qui font état de la situation en tête de course. J'apprécie car cela m'éviter de trop penser à ce que je fais, je tâche juste de garder un rythme qui me convienne et qui me permette d'avancer à bonne allure pour moi tout en suivant le déroulement de la course.

 

Autrement, pas grand chose à signaler si ce n'est que je pars évidemment relativement vite puisque je suis à l'avant du peloton au départ. Très vite, des dizaines et des dizaines de coureurs me dépassent mais au moins je ne suis pas en fond de groupe. Il me semble que je termine le 1er kilomètre en 3 minutes et 37 secondes selon le chrono qui y est posté.

Nous sommes informés du passage de chaque kilomètre grâce à des panneaux. En revanche, il ne m'est pas facile de savoir où j'en suis en terme de chrono vu que les meneurs d'allure ne sont que pour les objectifs de 45 minutes, 50 minutes, 55 minutes et 1 heure.. Je compte bien les laisser loin derrière moi.

Après une bonne ligne droite nous amenant jusqu'à l'arche d'arrivée, nous passons quelques virages et attaquons la principale difficulté du parcours, un bon faux-plat montant, pas trop cassant mais qui permet de ne pas avoir un parcours complètement plat. Ensuite, de nouvelles lignes droites, pas trop longues non plus et quelques nets virages qui nous évitent un tracé monotone. Enfin, nous bénéficions d'une portion favorable avec un faux-plat descendant avant d'aborder la dernière partie du circuit et ses quelques virages où l'on retrouve de nombreux spectateurs très encourageants. Il y a aussi deux groupes de musique qui mettent un peu d'ambiance, cela détend l'atmosphère. Car à cet endroit de la course, tous les coureurs sont très concentrés, moi y compris. Aucun échange, chacun dans sa bulle et on avance.

[18/12/2016] CORRIDA DE HOUILLES
[18/12/2016] CORRIDA DE HOUILLES

La course se déroule bien pour moi. Progressivement, je prends mon allure, après un départ assez rapide. Je gère plutôt bien les kilomètres, n'ayant pas de gros coup de mou. Je n'ai pas des jambes de feu mais j'avance pas mal et j'arrive à conserver le même rythme que certains coureurs qui m'entourent, d'autres nous doublant sans arrêt puisqu'ils sont partis de plus loin dans le peloton. Je finis le premier tour avec des sensations correctes puis je passe au cinquième kilomètre en un peu moins de 20 minutes !

Concrètement, je sais que je vais avoir beaucoup de mal à maintenir le rythme jusqu'au bout mais mon objectif est de tenir le mieux possible pour être au plus proche des 40 minutes et ainsi battre mon record personnel. J'ai légèrement baissé de rythme depuis le début de la course mais je parviens à conserver une bonne dynamique. Même si je n'ai pas de super sensations, je suis confiant pour terminer correctement la course !

Pendant la course, je me fais dépasser par trois kikoureurs qui me reconnaissent facilement puisque je porte mon tee-shirt Kikouroù par-dessus un tee-shirt à manches longues. Les conditions météorologiques sont assez bonnes mais il ne fait quand même pas chaud, nous sommes le 18 décembre. En revanche, je ne porte rien d'autre en haut, ni casquette, ni gants. Je suis en short et chaussettes courtes et je cours avec mes Asics Gel-emperor 2 comme pour toute course sur route. Il faudra peut-être que je vois pour investir dans de meilleures chaussures pour ce genre de courses et de distance mais cela n'urge pas, je suis bien dans mes Asics.

Ainsi, Olivier me double assez tôt et finit en 37'50 environ. Clément puis Overnight me passent aussi et en terminent en 38'50. Moi, je suis évidemment moins rapide mais à priori bien plus régulier, n'étant certainement pas en mesure d'accélérer pendant la course mais limitant bien la casse après mon départ rapide.

 

A partir de la fin du deuxième tour, l'on commence aussi à rattraper la fin du peloton. Ces coureurs de fin de course se mettent généralement bien sur la droite de la route donc ils ne gênent pas le passage des coureurs qui leur prennent un tour. Forcément, plus l'on avance, plus la masse de coureurs doublés est conséquente mais ce n'est pas particulièrement perturbant. C'est même plutôt assez motivant puisque l'on dépasse du monde.

Dernier tour, ça tire un peu mais je suis encore bien, je tiens le rythme, je peux clairement espérer aller titiller mon record voire mieux.. Allez, les dernières lignes droites. Chaque fois je me motive en passant les panneaux indiquant les kilomètres.. Allez, plus que 3 kilomètres.. plus que 2.. dernier kilomètre ! Pas d'affolement, c'est long un kilomètre en fin de course sur cette distance. Derniers virages, il y a du monde, en course et sur les côtés.

Allez, ça y est, c'est la dernière ligne droite, je ne lâche rien et je finis plutôt bien.. Derniers mètres, le chrono visible.. 39'55, plus que quelques mètres en quelques secondes et je franchis la ligne d'arrivée, ravi du chrono, content de ma course.. ! Je me suis bien donné, j'ai bien transpiré, surtout en début de course mais je me sens bien. Je récupère ma médaille et je retrouve mes trois camarades de Kikouroù avec qui l'on discute un peu avant d'aller récupérer nos affaires et de retourner chacun à notre voiture pour rentrer.

 

Ouf, j'en finis donc en un poil moins de 40 minutes ! C'était assez inespéré mais je l'espérais vivement au fond de moi ! Et c'est très encourageant pour les Foulées de Vincennes si je parviens à y être dans un bon état de fraîcheur et un minimum préparé.. Mais du coup, c'est un nouveau record personnel qu'il faudra que je batte puisque j'écrase aujourd'hui mon 40'43 de Brunoy ! :-)

J'attends le chrono officiel qui devrait normalement être de 39'58 ou 39'59.. Enfin j'espère ! Affaire à suivre... En tout cas, une course impeccablement organisée malgré mon arrivée un peu à l'arrache à Houilles.. Il faut dire que c'en est quand même la 45ème édition, ça en fait de l'expérience ! Ce qui est sûr, c'est que j'ai pris beaucoup de plaisir.

Edit : Chrono officiel final de 39 minutes et 55 secondes en temps réel ! Je termine 257e sur 1728 classés.

 

A présent, mon année 2016 de course à pied est terminée. Prochaine course au programme, la Course d'orientation du Raid 28 au mois de janvier, deux semaines avant les Foulées de Vincennes. D'ici là, je finirai 2016 avec un dernier tournoi de Badminton, à Foug en Lorraine, les 27, 28 et peut-être 29 décembre prochains.

[18/12/2016] CORRIDA DE HOUILLES
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents