Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[29 & 30/10/2016] TOURNOI DE TINQUEUX

Publié par David Gueudet sur 31 Octobre 2016, 12:20pm

Catégories : #BADMINTON

Dernier week-end d'octobre, en plein pendant les vacances scolaires de la Toussaint, je souhaite bouger un peu pour profiter de ces deux jours de disponibilité. Course à pied ? Tournoi de Badminton ? J'ai clairement une préférence pour la deuxième option du fait de ne pas travailler le samedi matin, pour une fois. Malheureusement, il n'y a pas un seul tournoi en région parisienne ce week-end ! Je ne désespère pas et je tombe sur un tournoi d'apparence idéal, à un peu plus de 100 kilomètres de la maison, à Tinqueux.

 

Du simple en P, l'occasion d'essayer de gagner un tableau de simple, une semaine après le tournoi de Gentilly (qui n'a pas encore eu lieu au moment de m'inscrire pour Tinqueux mais que je finis par gagner). Et le samedi a également lieu le tableau de mixte en P. Sachant que ma partenaire de mixte et moi sommes encore P10 tous proches de passer D9, c'est l'occasion de participer à un dernier tournoi P avec l'ambition de le remporter pour un premier succès ensemble.

 

Ma partenaire de mixte n'ayant que 15 ans, ce déplacement sur 2 jours nécessite une organisation particulière car l'aller-retour deux fois dans le week-end n'est pas envisageable pour moi. Julie obtient le feu vert et nous jouerons donc chacun le tableau de simple P et ensemble le mixte. Nous dormirons à l'hôtel Première Classe de Tinqueux dans la nuit de samedi à dimanche à proximité des gymnases du tournoi et à un prix très accessible.

 

Samedi matin, nous partons donc vers 8h45 direction Tinqueux et le gymnase de la Croix Cordier où nous sommes convoqués pour 10h20. Cela a du bon d'être têtes de série 1 du tableau, nous ne jouons pas trop tôt. Julie est également tête de série 1 en Simple Dames. Voici nos poules ci-dessous.

[29 & 30/10/2016] TOURNOI DE TINQUEUX
[29 & 30/10/2016] TOURNOI DE TINQUEUX[29 & 30/10/2016] TOURNOI DE TINQUEUX

Samedi 29 octobre 2016

Phase de poules

Simple Hommes P

Match 1

La journée débute finalement par un simple et non par le mixte. En effet, l'organisation de l'échéancier est très particulière pour les tableaux P dans ce gymnase. L'ordre des matches et les horaires ne sont pas respectés. Je commence donc contre Olivier, senior non-classé du Badminton Club Sézanne.

Malgré une technique correcte chez mon adversaire, je prends vite l'ascendant en attaquant bien la rencontre. Je marque de nombreux coups gagnants, je limite les fautes directes et je finis assez vite les points. Olivier ne trouve pas de solutions, il n'est pas très mobile donc j'ai nettement le dessus. Le score est sévère contre quelqu'un de sympathique qui n'est malheureusement pas dans le coup. Tant mieux pour moi, je l'emporte 21-04 / 21-07 en jouant proprement. Top pour débuter le tournoi !

 

Double Mixte P

Matches 1 & 2

Un peu plus d'une demi-heure plus tard, nous sommes appelés avec Julie pour jouer notre première rencontre du tableau de double mixte. Nous affrontons Valentin et Laetitia, deux seniors du club de Tinqueux classés P12. Fidèle à ma tradition, j'ai évidemment à coeur de vaincre cette paire du club organisateur puisqu'en général, les locaux me réussissent. Nous tombons contre eux alors qu'ils se sont inclinés pour leur premier match et c'est un binôme absolument pas motivé qui se présente face à nous.

Du coup, le match est assez inintéressant. Après quelques bons coups en début de partie de notre part, nous sommes endormis par l'absence de rythme de nos adversaires. Des fautes de chaque côté, peu d'échange et nous prenons un ascendant très logique. Un match qui ne restera pas dans nos mémoires longtemps puisque nous n'avons pas vraiment eu à jouer et que nous gagnons peu brillamment 21-10 / 21-11.

 

Nous poursuivons moins d'une heure plus tard avec notre deuxième rencontre de mixte. Cette fois, nous avons des adversaires motivés et souriants face à nous, c'est nettement plus intéressant. Contre Nathan et Nathalie, P12 de l'US Fismoise, nous réalisons une partie très aboutie. Les échanges sont plus disputés mais nos défenses sont efficaces et nos adversaires ne parviennent pas à enchaîner les points.

Nous remportons le premier set 21-5 avec très peu d'erreurs de notre part. Nathan et Nathalie font des fautes directes et ont du mal à défendre sur nos offensives mais ils se battent bien. La deuxième manche est du même genre et nous l'emportons sur le score aussi sévère de 21-8. Nous gagnons ce match plus largement que le premier mais l'adversité était tout de même clairement plus intéressante et impliquée. Nous avons juste été plus concentrés et appliqués et le rythme mis nous a permis de jouer notre jeu.

 

Simple Hommes & Simple Dames P

Matches 2 & 1

Vers 13h30, il est enfin temps pour Julie de rentrer dans sa compétition de simple. Tête de série 1, elle hérite d'un premier match relativement simple contre Céline, une débutante du club de Tinqueux. Appliquée, elle ne laisse aucune chance à son adversaire sans pour autant être très offensive. Elle place juste ses coups et l'emporte très largement 21-5 / 21-3. Une entame de tournoi plutôt tranquille.

 

De mon côté, c'est vers 14h30 que je retourne sur les courts de Badminton pour la "finale de la poule E". Pour sortir du groupe, il vaut mieux que je gagne le match même si mon adversaire s'est incliné contre Olivier que j'ai battu précédemment. C'est Baptiste, P10 de l'US Fismoise et tête de poule que je rencontre. C'est un joueur qui a du répondant et une bonne patate, il joue très souvent long en dégagement main haute. J'adopte donc la tactique de la variation en le faisant bouger un peu et je marque pas mal de coups gagnants. J'évite de smasher car il n'attend que cela pour me contrer. Ce n'est donc pas du tout la même chose qu'au premier match.

Pour autant, je boucle facilement la première manche en gagnant 21-8. J'attaque cependant plus difficilement le deuxième set. Mon adversaire commence à comprendre mon jeu tandis qu'il joue lui toujours de la même manière. Son jeu est un peu bourrin, il envoie tout au fond du court, bien haut, bien fort. D'ailleurs, sur le match, il touche 4 fois le plafond, 4 points cadeaux pour moi. Mais en retour, je suis très joueur et je prends tous ses volants dégagés très loin alors que beaucoup sortent et très largement. Du coup, je me retrouve loin au fond du court, ce qui lui permet de marquer des points en zone avant. J'y vais également de mes coups gagnants donc je rivalise mais je suis nettement plus en difficulté.

Au changement de volant et alors que la manche est plutôt équilibrée, je sais que les coups vont partir plus loin. Avec un volant neuf, qui plus est un Victor Gold, il suffit de frapper un peu pour que le volant file au fond du court. Avec la puissance de mon adversaire, je sais à quoi m'attendre. Je laisse sortir 3/4 volants out et je prends ainsi le large. C'est là que Baptiste veut que je casse les plumes afin de ralentir le volant. Je refuse car nous avons testé les volants et qu'il a alors approuvé. Je ne vois pas pourquoi l'on changerait quelque chose subitement même si c'est certain que cela l'arrangerait.

À partir de là, bien que cela soit déjà le cas depuis le début du match, mon adversaire casse encore plus le rythme. Il met énormément de temps pour servir, il se replace très lentement. Il prend un temps fou à la pause avant de se remettre en position. En clair, il m'endort. Pour résumer son attitude, il prend tout son temps puis envoie des mines au fond du court. Pas évident à jouer pour moi qui suis un grand adepte du rythme. C'est à la limite de l'anti-jeu mais peu importe, je me promène. Je l'emporte 21-10 au deuxième set et me qualifie pour la phase finale qui aura lieu dimanche, étant exempté de 1/8 de finale (nous sommes 25 dans le tableau avec 1 sortant pour chacune des 7 poules de 3 et 2 sortants pour l'unique poule de 4 donc il n'y a qu'un 1/8 de finale).

 

Phase finale

Double Mixte P

1/2 finale

Après ces épisodes en simple, nous revoilà associés pour le dernier carré du tableau de mixte. Afin d'atteindre la finale, Julie et moi devons poursuivre notre sans faute contre Riana et Yanis. La première est minime, classée D8 en simple mais c'est son premier tournoi en mixte et son premier tournoi adultes. Yanis, semble-t-il son père, est lui P10 en simple (mais avec des stats correctes) et P12 en mixte. Ils viennent tous deux du club de Provins.

 

C'est un peu avant 16h00 que la rencontre débute. La partie est plutôt équilibrée d'entrée. Nous sommes globalement dans le coup, marquant de bons points mais nous avons quelques soucis défensifs. En effet, nous sommes trop souvent débordés par l'efficacité des frappes de Yanis. Devant, Riana fait le boulot plutôt correctement et à l'arrière, son père attaque tout ce qu'il peut, en jouant assez agressif sur Julie. Par contre, dès que l'on joue un peu plus fort sur Riana, il semble ne pas trop apprécier..

Clairement, sur cette première manche, je suis assez tendre. Je n'ai pas trop envie d'attaquer sèchement sur la jeune fille alors que c'est la solution pour nous imposer. Du coup, on lève les volants et on facilite la tâche de notre adversaire qui croise bien ses smashes, un coup à droite, un coup à gauche. Je ne suis pas suffisamment dans le rythme pour parer la majorité de ses offensives. Julie a elle aussi du mal à suivre les attaques adverses et manque un peu de prestance au filet pour inquiéter davantage la paire à laquelle nous sommes opposés.

Malgré tout, nous dominons tout de même notre sujet et nous gagnons avec un peu de marge la première manche, 21-17. Après un début de deuxième set du même acabit, nous décidons d'accélérer un peu. Je n'attaque pas sur la fille mais je la déborde. Sur quelques lobs, Yanis reste sans réaction et nous prenons un net avantage. Il n'essaie même pas de remettre un smash que je mets sur lui et lâche l'affaire. Nous finissons mieux cette rencontre assez laborieuse et l'emportons 21-11.

 

Peu après cette rencontre, Julie dispute enfin son deuxième et dernier match de phase de poules en simple. Elle rencontre Nathalie qui a battu Céline et que nous avons vaincu en mixte plus tôt dans la journée. Le premier set est assez disputé mais Julie prend l'ascendant physiquement. Son adversaire, vétérane, se bat sur tout et remet beaucoup de volants en jeu mais Julie est bien plus efficace et domine les échanges. 21-12. La deuxième manche est une formalité car Nathalie est épuisée et Julie déroule, s'imposant 21-4 !

 

Finale

A l'issue du simple de Julie, nous prenons nos affaires et quittons ce gymnase où l'organisation a été assez particulière mais plutôt conviviale. Une buvette au top, des terrains disponibles pour s'échauffer et un bon esprit global, entre joueurs classés P. Pas un niveau de jeu exceptionnel mais c'était sympa. Maintenant, direction le gymnase Frédéric Bronquard à 400 mètres de là. Ce complexe semble moins récent mais est doté de tribunes, d'un parquet très propre (sûrement assez récent lui par contre) et d'une luminosité plus adaptée à priori. Une bonne installation ! Y jouent depuis le début de journée les joueurs de niveau régional et départemental (de R4 à D9).

 

C'est ici que nous allons disputer la finale du Double Mixte pour terminer cette première journée de tournoi à Tinqueux. Et bonne nouvelle, nous rencontrons Maxence et Alexia, deux juniors du club de Tinqueux. Ils ont un bon niveau donc la finale s'annonce assez relevée. Maxence réalise un bon parcours en Simple Hommes D8/D9 tandis qu'Alexia se promène comme Julie en Simple Dames P. L'an dernier, ils ont remporté le mixte sur ce même tournoi en catégorie NC. Une paire à ne pas prendre à la légère, donc !

 

C'est vers 18h00 que commence la finale. Nous avons la ferme intention de nous imposer donc Julie et moi l'attaquons très motivés et concentrés. Les premiers points sont disputés. Nos deux paires sont d'un niveau semblable. Chacun notre tour, nous essayons de mettre du rythme et de prendre l'attaque pour ne pas subir. Les attaques sont assez efficaces de part et d'autre. En défense, cela tient malgré quelques volants parables que nous laissons nous échapper. Julie tient bien son rôle devant et je suis bien en place à l'arrière. Des deux côtés, la formation en mixte fonctionne plutôt bien et est une évidence par rapport au style de jeu adverse (alors qu'en demi-finale, nous avons envisagé de changer notre placement pour perturber nos adversaires mais nous n'en avons finalement pas eu besoin).

Progressivement, nous prenons un léger avantage. Les échanges sont très équilibrés mais nous sommes plus à la finition. Julie profite des opportunités qu'elle a au filet pour marquer des points. Elle rivalise également très bien en amortis contre Alexia alors que ce n'est habituellement pas trop son fort. De mon côté, je défends sur toutes les attaques de Maxence, l'empêchant de conclure et dès que j'en ai l'occasion, j'accélère pour finir le point. Tactique payante, nous prenons le dessus et gagnons la première manche 21-16.

Nous le savons, il ne faut pas se relâcher au deuxième set. D'une part pour rester dans le coup avec le bon rythme, celui que nous imposons. D'autre part parce que nos adversaires sont d'un niveau très semblable au notre. Chaque duel est très serré, que ce soit entre Alexia et Julie ou entre Maxence et moi. Mais pour le moment, collectivement, nous avons un petit ascendant. C'est avec cette force et beaucoup de volonté que nous attaquons le deuxième set.

De nouveau, les échanges sont très disputés. C'est à celui ou celle qui craquera en premier.. physiquement, nous sommes plus dans le coup que nos adversaires. Malgré une bonne technique, ils ne parviennent que trop peu à nous déborder. L'énergie qu'ils utilisent, parfois vainement, à attaquer, leur manque en phase défensive tandis que nous avons suffisamment de réserves pour maîtriser les points et finir par porter des attaques décisives. Julie est incisive au filet et réussit une finale impeccable. Nous nous imposons logiquement face à de valeureux adversaires, 21-13. L'écart entre nos paires n'est pas important mais en cette fin de journée, nous avons fait tout ce qu'il fallait pour ne pas être inquiétés plus que cela !

Dimanche 30 octobre 2016

Après un bon petit-déjeuner pris à l'hôtel, c'est reparti pour une journée de Badminton à Tinqueux. Cette fois, tout se passe au Gymnase Frédéric Bronquard. Je suis convoqué pour 11h30 mais nous arrivons vers 10h00 sur place, l'occasion d'assister aux Doubles Hommes et Doubles Dames de toutes les catégories (P, D8D9, R6D7, R4R5).

 

Phase finale

Simple Hommes & Simple Dames P

1/4 de finale

Vers 12h20, je suis appelé pour disputer mon quart de finale de Simple. Julie est elle dispensée de 1/4 puisque qualifiée directement pour les demi-finales dans un tableau de 9 filles dont elle est la tête de série 1. Je retrouve à ce stade de la compétition un adversaire éliminé la veille en mixte, Yanis. Il est la tête de série 1 du tableau de Simple. Je suis donc sur le papier l'outsider, ce qui n'est pas pour me déplaire !

Je le sais, ce ne sera pas un match évident. Mon adversaire a beau ne pas être ni tout jeune, ni très grand, il a un jeu assez incisif. Ses attaques sont très franches. Il ne faut pas que je subisse le jeu. Je le sais mais pour autant, mon début de rencontre est assez catastrophique. Je suis rapidement mené et inefficace. Je tente des choses mais cela ne passe pas, sans doute trop précipité. Par contre, chaque attaque adverse me déborde et je ne parviens pas à remettre les volants en jeu, c'est compliqué ! À la pause, j'ai déjà 4 points de retard, 11-7. Mais je suis conscient que j'ai largement les potentialités physiques et techniques pour me remettre dans le coup et dominer mon adversaire. Je suis mené 12-7 puis je me réveille. Là, je domine tous les points et j'effectue une très nette remontée au score. De mémoire, je mets pas loin de 9 ou 10 points consécutifs pour passer devant au score. Ouf, voilà qui devient plus respirable. Du coup, petit relâchement avant une dernière accélération pour conclure et avoir le gain du premier set, 21-17 ! Pfiou, cela n'aura pas été sans mal !

Allez, maintenant que j'ai pris le dessus, hors de question de se relâcher, au risque de céder du champ à un adversaire qui n'en demande pas moins. Il a toujours quelques attaques très efficaces sur lesquelles je ne parviens pas à défendre mais je suis maintenant dans le rythme. La dynamique est en ma faveur. Laborieusement mais bien plus sereinement, je gagne la deuxième manche 21-13 ! Voilà qui est fait.

 

1/2 finales

Dernière étape avant la finale mais non des moindres, la demi-finale ! Un stade de la compétition où Julie et moi avons l'occasion d'évoluer sur ce tournoi de Tinqueux où nous restons en lice pour un triplé que nous espérons tant. Le mixte dans la poche, il nous reste les simples à remporter mais ce sera loin d'être aisé.

 

C'est moi le premier appelé pour une demi-finale contre un jeune que j'ai vu joué un peu lors de son quart de finale. D'après mon ressenti, il dispose d'une bonne technique mais n'est pas très mobile. Pour autant, il lui a fallu faire des efforts pour se défaire d'un coriace adversaire au tour précédent, un joueur qui est sur tous les volants mais bien moins technique.

À l'échauffement, tout se confirme. Effectivement, il est à l'aise techniquement puisque nous n'avons besoin que d'une séquence pour boucler notre échauffement au terme d'un long échange. Cependant, c'est aussi dû au fait que nous ayons tout joué sur l'autre, mon adversaire ne bougeant pas tandis que de mon côté, je m'efforce de bouger un peu pour prendre des volants finalement toujours au même endroit.

Bref, c'est parti. Comme à mon habitude, je mets la pression d'entrée pour voir comment va réagir mon adversaire. Eh bien cela paie très clairement puisque je m'envole directement au score sans que mon adversaire ne puisse esquisser la moindre forme de révolte. Je mets du rythme, je construis juste un peu mes points et hop, je finis. Voilà, 11-1 à la pause.

J'imagine que mon adversaire ne va pas se laisser si facilement dominer, d'autant qu'il est coaché. Pendant ce temps, Julie est appelée pour sa demi-finale également. Elle rencontre Alexia, notre adversaire en finale de mixte la veille. La finale avant l'heure d'après moi ! Cela s'annonce assez rude.

Reprise sur notre terrain. Antonin semble avoir de bien meilleures intentions quand même. Heureusement car c'est quand même un junior classé D9 en double et tête de série 2/3 du tableau de simple. Le membre du club de La Volante 08 est plus dans le coup mais je reste très appliqué et mobile, sur ma lancée. Si je peux en finir vite pour aller coacher Julie, cela peut être cool.. mais il ne faut pas que je précipite les choses au risque de remettre mon adversaire dans le coup par des fautes directes. Premier set bouclé très facilement, 21-3 !

Allez, je sais que ce ne sera pas aussi simple pour la deuxième manche mais il ne faut pas que je me relâche. Je maintiens la pression mais ça y est, mon adversaire joue enfin vraiment ! Il varie beaucoup et techniquement, c'est très propre. Du coup, je cours davantage et je joue un peu plus en retard. Forcément, les débats s'équilibrent. Mais dès que possible, j'accélère pour rester devant au score et je finis par reprendre un bon avantage. Je conclus la rencontre sans problème en m'imposant 21-9.

 

Je me suis donné en fin de match pour finir sur ce score très large. Je file récupérer sur la chaise située derrière le terrain où joue Julie. Cela se passe moins bien pour elle. Malgré un premier set dominé presque du début à la fin, elle cède en fin de manche en se précipitant. Elle fait quelques fautes dues à un peu trop de relâchement et se frustre en voyant son adversaire remonter au score. Dynamique négative et elle perd ce premier acte, 21-19 ! Dommage car c'était largement à sa portée.

C'est loin d'être fini. Les deux filles sont d'un niveau très proche. Reconcentration et j'insiste sur la nécessité pour Julie de rester calme et appliquée. Elle a le match en main si elle se contrôle parfaitement.. ahah, facile pour moi de dire ça avec ma fâcheuse tendance à m'énerver quand je vois un set ou un match m'échapper. Mais justement, j'ai conscience de ce qu'il faut faire dans ce genre de situation donc je fais tout pour remobiliser Julie qui doit aller en finale.

La deuxieme manche est de nouveau extrêmement équilibrée. Comme conseillé, Julie insiste sur le revers adverse. Alexia renvoie tous les volants, elle se bat sur tout et chacune de ses frappes part au fond du court, elle a une bonne pêche. En revanche, elle n'a pas de revers et lorsque Julie la repousse bien au fond sur le côté droit, elle la déborde et peut ensuite finir les points plus facilement. Les échanges durent, aucune ne lâche le moindre bout de terrain, c'est très accroché ! Mais Julie est solide et remporte ce deuxième set 21-18, ouf !

Allez, maintenant, il faut finir. Julie et Alexia sont bien usées car elles ont un niveau très proche et ne parviennent pas à se détacher réellement. Elles se donnent à bloc et chacune joue le plus possible avec ses atouts car au fond, elles ont une manière de jouer bien différente. Mais au final, l'équilibre est quasiment parfait. C'est au mental et au physique que Julie finit par.. prendre le dessus ! Elle joue bien les coups, repousse très bien son adversaire et casse le jeu de sorte qu'Alexia ne puisse plus défendre sur des amortis bien sentis. Julie fait moins de fautes et s'impose au terme d'un match vraiment très disputé, 21-15 au troisième set ! Le genre de rencontres que j'aimerais personnellement disputer plus souvent que cela ne m'arrive.

Finales

Ça y est, nous y sommes ! En route vers le triplé ? Julie est en finale du Simple Dames P et je suis en finale du Simple Hommes P, après notre victoire ensemble en Double Mixte P.

 

C'est Julie qui est la première à rentrer en jeu. Après avoir sorti au terme d'un très beau duel la tête de série 3, elle affronte désormais la tête de série 2 du tableau en finale, Johanna du club de Charleville. D9 en mixte et P10 en simple, c'est une bonne adversaire mais peu de suspens dans cette rencontre, maîtrisée de bout en bout par Julie. Elle l'emporte 21-12 / 21-15, sans forcément être à 100% de son niveau de jeu mais en dominant impeccablement cette finale pour sa première victoire en simple dans un tournoi et chez les adultes en plus !

 

C'est une toute autre affaire pour moi par contre. Je suis opposé à Sébastien, P11 du club de Château-Thierry. Il a deja fait le tournoi l'an dernier, se faisant sortir en 1/2 finale au terme d'un match extrêmement accroché (21-19 / 21-23 / 21-19). Un battant donc... je m'en rends assez vite compte par son style de jeu mais j'ignore que c'est un joueur qui ne lâche rien, mais vraiment rien...

Pourtant, la rencontre débute parfaitement pour moi. Je domine clairement mon sujet, très incisif. Je marque de nombreux coups gagnants contre un adversaire assez difficile à déborder. Il bouge bien, dispose d'un très bon contre-amorti quand il est dans le bon timing, il rushe particulièrement bien, agressivement et il a une palette de coups assez variée. Nous avons quelques échanges très accrochés mais tous les coups partent vite, nous ne nous laissons aucun répit. C'est physiquement assez éprouvant, nous avons bien besoin de souffler entre les points mais je suis dans une très bonne dynamique. Si bien que j'empoche la première manche, 21-11 ! Le score est lourd mais assez logique malgré la belle résistance adverse.

Sur ma lancée, j'attaque très bien le deuxième acte. Je mène bien vite et je prends un peu d'avance progressivement. Bien que toujours aussi mobile, mon adversaire n'a pas la solution. Je suis dominateur dans les échanges. 11-5 à la pause. Cela s'équilibre par la suite mais j'ai de la marge, 16-10 puis je mène aisément à 19. Et patatra ! Plus rien ! Les échanges restent disputés mais je fais des fautes directes. Le pire, c'est mon incapacité à renvoyer des volants tendus attaqués par mon adversaire alors qu'ils sont à portée de raquette. Je les prends mais ils ne sortent pas de ma raquette et ne franchissent donc pas le filet. Je suis démoralisé et en panne d'énergie. Mon épaule ne me permet plus de renvoyer efficacement les volants alors que mes jambes sont toujours 100% opérationnelles. Je bouge donc mais en vain car je ne parviens plus à marquer le moindre point alors qu'il ne m'en manque que 2.. !

Qui dit dynamique très négative pour moi dit forcément dynamique très positive pour mon adversaire. Il n'y croyait plus du tout - tout du moins, c'est ce qu'il laissait comprendre - mais se remet à espérer un retour de nul part. Il ne fait plus une seule faute, est agressif sur tous les volants et un volant qui prend la bande et retombe de mon côté finit de m'achever. Là, je suis paumé, complètement dépassé par les évènements et je perds pied - enfin, plutôt bras... je me fais remonter, égaliser puis je m'incline même 21-19, la cata !!

C'est très difficile à subir ce genre de scénario. Je fais l'effort de rester le plus calme possible, je me contrôle et je sais qu'il m'est encore possible de reprendre le dessus. Ça va se jouer au physique et au mental. Physiquement, j'ai les jambes ! Le bras m'inquiète par contre, je n'ai jamais eu une panne d'épaule comme cela ! Pas de soucis de poignet en revanche donc j'ai l'espoir que cela revienne. Pour la tête, ça va le faire, je le sens ! Il faut juste que je prenne les points les uns après les autres, très concentré, sans m'énerver au moindre point concédé.

S'engage une vraie bataille. La troisième manche ! A chaque point marqué, je m'encourage avec souvent, le poing fermé et un petit cri de joie pour me motiver. À chaque point perdu, pas d'émotion, je souffle, je me remobilise et je me concentre. Impossible de prendre le large mais je suis devant au score. Très péniblement mais mes efforts paient. Jamais plus de deux points d'avance, souvent qu'un seul, parfois même à égalité. Mais mon calme fonctionne et je suis dans le coup. Certains échanges s'éternisent, nous n'avons pas les moyens techniques de finir les points sans prendre le risque d'échouer donc nous poussons constamment l'autre à la faute. Mon adversaire est très fort à ce jeu là ! Mais physiquement, j'ai les jambes pour lui répondre et je l'use énormément.

Je tourne à la pause avec un ou deux points d'avance. Respiration avant d'attaquer le sprint final. Là, je prends un très léger ascendant. 2 ou 3 points d'avance, mon adversaire ne revient plus vraiment mais encore une fois, les débats sont hyper équilibrés. De temps en temps, je rate un coup au terme d'un rallye où je prends le dessus mais ne parvient pas à finir le point. Ou bien il réussit à suffisamment me déborder pour que je ne remette pas le volant en jeu. Mais c'est assez rare car je me bats sur tout. J'assure mes frappes, tendues. Tous les volants passent le filet, ils ne sont pas incisifs mais difficilement attaquables par un adversaire fatigué.

La lutte se poursuit et cela me sourit car je suis devant au score donc au jeu d'un point chacun à tour de rôle, j'ai un avantage. 20-17 !! Allez, cette fois, je finis ! Et mince, 18-20.. ! Pas de bêtise. Je suis très concentré, je ne veux absolument pas faire l'erreur. Le soucis, c'est que mon adversaire compte bien marquer les points lui donc il est agressif et c'est dur pour moi de défendre là dessus, avec le bras qui fait des siennes ! Mais la motivation est plus forte que tout ! Et mon poignet me permet de remettre bien des volants difficiles. Long échange, je commence à prendre l'avantage, je m'apprête à essayer de conclure.. LET ! Un volant venu du terrain d'à côté interrompt notre point, arg !! Mais c'est une tragédie ce match ! Bon allez, fini de rigoler maintenant, on termine. Un énième rallye s'engage, aucun de nous ne veut lâcher ce point, nous frappons tous deux une dizaine de fois le volant, à l'arrache, comme si c'était chaque fois le dernier. On ne lâche rien, on court sur tout, on ramène des volants de nul part, tout passe sauf.. un volant adverse !! Ça y est ! Il a fallu se battre comme un chiffonnier pour arriver à bout de cette partie éreintante et d'un adversaire désormais complètement cuit. Ouf.

 

Je m'en veux d'avoir eu tant à donner pour gagner un match que j'avais largement en main dans le deuxième set mais au moins, le mental et le physique ont bossé. Peut-être qu'avec des matches précédents un peu plus à l'économie, je n'aurais pas eu cette panne d'épaule mais l'économie d'énergie et moi, cela fait deux, j'ai besoin de me dépenser à fond sur un terrain, peu importe les circonstances, que l'adversaire soit meilleur, moins bon ou du même niveau !

 

Au final, nous l'avons fait ce fameux triplé ! Un week-end au bilan parfait, rempli de victoires. Nous repartons tous deux, Julie et moi, avec de belles récompenses (mini-trophées en verre, champagne et bons d'achat). C'était nos derniers tournois de simple et mixte en P et nous avons su en finir sur de belles victoires. Maintenant, à l'attaque des tableaux Départementaux. Prochain rendez-vous à Bondoufle les 11 et 13 novembre avec d'ailleurs du simple et du Mixte, en D9/P cette fois !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents