Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[19/06/2016] TOURNOI DE ST-MAUR

Publié par David Gueudet sur 19 Juin 2016, 15:59pm

Catégories : #BADMINTON

[19/06/2016] TOURNOI DE ST-MAUR

Tournoi de Saint-Maur-des-Fossés (94)

Double Hommes D9/P1

 

Près d'un mois après notre victoire en D9/P à La Rochette, me revoilà en tournoi officiel avec Damien. Entre temps, je me suis fait éliminer en phase de poules du tournoi de Thiais avec Stéphane en D8/D9 et nous sommes allés en finale en Double Mixte avec Julie au tournoi de Lognes (catégorie P). C'est donc avec de bonnes ambitions que nous nous présentons une nouvelle fois dans le Val-de-Marne même si nous savons que le tableau D9/P1 s'annonce plutôt relevé.

 

Phase de poules - Groupe F

09h00 - Match 1

De base, nous sommes convoqués pour 07h33 pour un premier match prévu à 08h33. Finalement, l'enceinte accueilllant le tournoi se composant de 12 terrains, nous sommes prévus pour jouer dès 08h00 et le lancement de la journée de tournoi. Cependant, nos adversaires n'étant pas encore arrivés, la rencontre est décalée. Mohamed et Florian que nous devons rencontrer ont confondu l'horaire de convocation et l'horaire de match et arrivent bien en retard. Heureusement, les arbitres ne déclarent pas le forfait et nous pouvons jouer la rencontre (autrement, nous serions venus pour rien car notre autre match se serait disputé peu avant 13h00).

C'est donc seulement vers 09h00 que nous débutons l'échauffement, dans la salle annexe du gymnase, là où il n'y a que 3 terrains. Face à nous, deux jeunes joueurs classés P1 et provenant du club du Perreux sur Marne.

La rencontre débute et les premiers échanges sont disputés. Notre début de match n'est pas fameux et nous sommes menés 9-8. Là, nous commençons à prendre l'ascendant pour dominer plus nettement les débats. Finalement, nous remportons le set sans trembler, 21-11.

Sur notre bonne lancée, nous attaquons la deuxième manche sur le même rythme. Nous marquons bien plus de points gagnants que nos adversaires qui déjouent et se frustrent. Ils ne sont plus du tout dans le match et cèdent facilement quelques points. Nous prenons un large avantage pour finalement l'emporter de nouveau 21-11.

Un premier match contre deux joueurs d'un niveau très correct mais qui ont lâché bien trop de points et nous ont mis en totale confiance. De bon augure pour la suite même si cela va forcément se corser.

> À noter que cette rencontre était mon 100ème match en tournoi officiel depuis mes débuts à Clichy-la-Garenne en mars 2015. Anecdotique mais petite statistique sympathique

.

12h15 - Match 2 : La finale de la poule

Encore une fois, nous nous retrouvons dans une poule de 3 avec un unique sortant, il n'y a pas le droit à l'erreur. Il est impératif de nous imposer contre les têtes de poule qui ont gagné leur premier match en deux sets mais pas aussi largement que nous.

Nos adversaires, ce sont deux joueurs du club parisien de l'Union Sportive Curial Cambrai. D'un côté, Hedi, D9 et de l'autre, Jonathan, P1.

Nous prenons ce match par le bon bout en tâchant de mettre d'entrée l'intensité nécessaire pour prendre le dessus. Nous parvenons à faire la différence sur une majorité des points et sommes devant au score. Sur notre bonne dynamique, nous remportons le premier set, 21-14.

Nos adversaires n'ont pas trouvé la solution sur ce premier acte tandis que, malgré quelques fautes directes, nous avons su dominer les échanges et imposer notre rythme. L'entame de la deuxième manche n'est pas du tout similaire. En effet, nos adversaires ont clairement mis une stratégie en place puisqu'ils jouent tout sur Damien.

À chaque point, je suis privé de volants et c'est sur Damien que tout est renvoyé avec beaucoup d'amortis, ce dont il n'est pas très fan. Cependant, bien que malmené, il tient le score et empêche nos adversaires de prendre l'avantage. C'est très serré.

À la reprise, j'essaie d'occuper un peu plus de place sur le terrain et surtout de forcer Jonathan et Hedi à jouer un peu sur moi, pour tenter de faire la différence et permettre à Damien de souffler un peu puisque depuis le début du set, il est sans arrêt attaqué.

Nous parvenons à enchaîner quelques bons coups et Damien finit par marquer plus de points qu'il n'en concède, ce qui nous permet de nous échapper de quelques longueurs. Là, nos adversaires perdent confiance et nous finissons par nous envoler pour gagner de nouveau 21-14 en finissant pour le mieux la rencontre.

Cela n'a pas été évident, un match compliqué mais nous nous en sortons très bien et nous voilà qualifiés pour la phase finale.

 

Phase finale

Quart de finale

Vers 14h00, nous sommes appelés pour notre quart de finale. Nous retrouvons une connaissance puisque se présente face à nous Mehdi du club de Chennevières. Ce joueur classé D9 en simple et retombé P1 en double reste sur deux défaites consécutives contre moi puisque je l'ai battu en phase de poules à Fontenay en D8/D9 avec Ludovic puis en quart de finale avec Damien, déjà, à La Rochette. En revanche, cette fois, c'est lui qui a changé de partenaire puisqu'il évolue avec Benjamin, lui aussi P1.

Pour assister à notre match, nos éventuels futurs adversaires de demi-finale sont là, attentifs à notre rencontre qui se joue une nouvelle fois dans la salle annexe du gymnase, contrairement au deuxième match disputé dans la salle principale.

Nous le savons, Mehdi a une bonne attaque et ne lâche jamais rien. C'est un quart de finale qui s'annonce difficile. Cependant, c'est un adversaire qui nous réussit bien donc il n'y a pas de raison que nous ne gagnions pas cette fois. L'entame de rencontre est assez équilibrée mais nous parvenons à prendre l'ascendant. Bien dans le rythme, nous prenons assez vite l'avantage. En face, l'adversité est solide mais pour le moment moins efficace. Nous parvenons à les empêcher de mettre en place leur jeu et imposons notre façon de jouer.

Nous remportons le premier acte en étant maîtres de notre sujet, 21-13. Le match est assez détendu face à des adversaires sympathiques et fair-play. Malheureusement, nous baissons un peu de régime au deuxième set. Nous sommes moins transcendants et nous offrons quelques opportunités à nos adversaires. Il y a de beaux échanges et ceux-ci tournent majoritairement en notre défaveur, ce qui coupe notre dynamique. Nous sommes tout de même bien dans le coup mais bien moins à l'aise qu'au premier set.

En face, la confiance revient bien et les coups partent vite et fort. Nous nous faisons bousculer, si bien que nous cèdons trop de points consécutifs et laissons même filer la manche, perdue 21-15. Clairement, nous n'avons pas joué correctement ce deuxième set. Nous avons été mis en difficulté et n'avons pas su réagir alors que techniquement et physiquement, nous sommes largement en mesure de mieux faire.

Nous nous remobilisons et ne lâchons rien, en envisageant d'attaquer au mieux l'ultime set pour prendre l'avantage au score et au mental. Les échanges sont toujours aussi disputés avec de beaux rallyes. Nous défendons sur tout mais ne parvenons pas à prendre le jeu à notre compte. Dès que nous attaquons, nous faisons la différence mais dès que nous sommes sur la défensive, nous sommes en retard et nos adversaires prennent le dessus.

Après un début de manche très équilibré, nous réussissons à faire une bonne série qui nous place devant au score. Très appliqués, nous savons dorénavant que nous ne devons plus rien lâcher pour tenir notre avance et nous imposer. Nous prenons l'ascendant psychologique et marquons des coups gagnants qui nous mettent sur la bonne dynamique. Nous nous imposons finalement 21-14 au terme d'un match compliqué mais très agréable à jouer. Nous nous sommes fait peur avec le deuxième set mais nous avons globalement dominé notre sujet.

.

Demi-finale

Après un quart de finale difficile, nous savons qu'il nous reste encore deux étapes bien complexes à franchir si nous voulons remporter le tournoi. Et en demi-finale, nous faisons face à ceux qui ont éliminé les têtes de série 1 du tableau, deux juniors du club de Thiais, Hugo et Damien. D'ailleurs, cette même paire avait battu Damien associé à Dominique au tournoi de Fontenay et nous avions également perdu notre quart de finale en mixte avec Julie sur le même tournoi face au gaucher de l'équipe que nous avons évidemment l'intention d'éliminer cette fois du tournoi de Saint-Maur.

Nous sommes donc opposés à ces deux jeunes P1 qui sont quasiment D9. D'entrée de jeu, nous comprenons bien que ce ne sera pas évident. Les premiers échanges sont disputés mais tournent en faveur de nos adversaires. Encouragés par un petit comité de Thiais, ils débutent avec une bonne dynamique. Cependant, après quelques coups, ils baissent nettement en intensité et nous laissent nous remettre dans le match avec quelques fautes directes et quelques volants qui nous sont plus faciles à attaquer.

En confiance, nous revenons au score avant même de basculer devant. Au mental, nous prenons un bel avantage contre ces jeunes qui baissent subitement les bras et tardent à réagir. Finalement, par leur bonne technique, ils se remettent dans le coup mais c'est trop tard, nous remportons le premier set 21-16.

Après cette première manche surprenante, à rebondissements, nous savons que le plus dur reste à faire. Nos adversaires sont techniquement vraiment pas mal et sont encore frais, n'ayant disputé que deux rencontres jusque là. Nous, nous enchaînons vraiment après notre quart de finale et la chaleur du gymnase est véritablement étouffante. Il fait très chaud et nous transpirons énormément. Trempé de la tête aux pieds, j'ai même la main qui commence à glisser au niveau du manche de la raquette, ce qui perturbe principalement mes attaques.

Le deuxième set est directement plus équilibré. C'est très serré. Malheureusement, nous courons derrière au score et ne parvenons pas à revenir à égalité. Nous sommes menés de quelques longueurs et sommes en difficulté. De longs échanges sont disputés et chaque fois, nous échouons à la finition ou ne réussissons pas à défendre jusqu'au bout. Nous sommes dans le rythme, bien dans le coup, mais nous buttons sur une bonne réaction adverse. Nous revenons et mettons la pression à Hugo et Damien mais cela ne suffit pas puisque nous cèdons le set, 21-18.

Nous revoilà partis pour un troisième set ! Comme en quart de finale ! Nous sentons que nous avons les moyens de prendre l'avantage mais selon l'entame de la manche, cela peut facilement basculer d'un côté ou de l'autre. Tout se joue dans la tête et dans les dynamiques. Il faut que nous prenions rapidement l'ascendant.

Après quelques points encore bien accrochés, nous réussissons à prendre petit à petit un peu d'avance au score sur cet ultime set avant de mener à 11 au changement de côté. Nous sommes complètement dans la partie, très concentrés et nous réussissons à ne pas commettre de fautes. En revanche, nos adversaires craquent un peu et nous finissons par prendre un net ascendant pour gagner le set 21-12 ! Nous terminons sur une très bonne note cette demi-finale très disputée qui nous aura bien fait suer !

 

Finale

Et voilà, c'est désormais une habitude mais nous voici encore une fois en finale d'un tournoi officiel avec Damien. Et malgré que ce soit un stade auquel nous accèdons chaque fois, que c'est compliqué d'y arriver. Cela demande quand même de sacrés efforts et un bon mental ! Deux matches en trois sets sur la phase finale après une phase de groupes très maîtrisée, sous une étouffante chaleur et face à de valeureux adversaires.

Statistiquement, avec Damien, nous restons sur deux victoires et deux défaites en finale. C'est notre 5ème finale en tournoi officiel après Claye-Souilly, Villeparisis, Villejuif et La Rochette. C'est la sixième finale en 2016 pour Damien en comptant celle disputée aux Départementaux avec Mathieu et c'est la huitième pour moi en prenant en compte ma finale gagnée en simple à Champigny et les finales perdues en double à Fontenay avec Ludovic et Lognes avec Julie.

De plus, c'est la troisième fois que nous rencontrons ceux à qui nous sommes opposés pour cette finale puisque nous allons évoluer contre Abderrahim et Rafuyoudine, tous deux D9 au club d'Aulnay-sous-Bois. Nous avions tout d'abord perdu contre eux en finale à Claye-Souilly (21-16 / 21-16) avant de prendre notre revanche en demi-finale à Villeparisis (21-15 / 17-21 / 25-23). Aujourd'hui, c'est donc la belle face aux têtes de série 2 du tableau.

Nous le savons, il s'agit d'une paire extrêmement compliquée à manoeuvrer. Ils se sont plutôt baladés pour le moment à Saint-Maur en disposant tranquillement de leurs trois adversaires (en ayant été exemptés de quart de finale). Et cette fois, le match sera arbitré, par une stagiaire.

C'est sur les coups de 16h00 que nous commençons à jouer. Nous tâchons de mettre d'entrée la pression pour imposer notre rythme et bien entrer dans la rencontre. Malheureusement, nous commettons un peu de déchet en début de set et sommes menés au score. Avec beaucoup d'envie et de convictions, nous parvenons à recoller au score en jouant rapidement et de manière assez agressive. Dès que nous en avons la possibilité, nous essayons de déborder nos adversaires. Autrement, en position favorable, ils sont très efficaces.

D'un côté, Abderrahim fait la différence quand il peut avancer pour attaquer tandis que Rafiyoudine dispose d'un coup de poignet assez incroyable. En coup droit ou en revers, ses coups partent parfaitement et ils claquent bien. Il est très compliqué de défendre sur les attaques adverses, c'est pourquoi nous sommes obligés d'être toujours à l'offensive et de sans cesse tenter de déborder.

La manche est très disputée, nous sommes bien dans le coup, si bien que nous réussissons à accrocher nos adversaires jusque 20-20. C'est là que bascule le set. À l'issue de longs échanges et après un joli point, nous concèdons malheureusement ce dernier et sommes devancés à 21-20. Là, Damien prend un risque en tentant un coup difficile qu'il boise, 22-20. C'est dommage, nous étions tous prêts de remporter le premier set, ce qui pouvait nous lancer pour le mieux pour la suite du match. La manche perdue, nous sommes un peu dépités et avons l'impression d'avoir raté l'occasion de prendre l'ascendant.

Nous restons cependant motivés avec l'envie d'égaliser pour aller chercher un troisième set indécis. Mais nous attaquons bien mal le deuxième set en nous mettant dans une très mauvaise posture. Très vite, nous sommes menés de six points, un fossé pas impossible à combler mais c'est déjà énorme face à une telle paire. 8-2 puis 11-5, c'est dur. Dans le jeu, nous ne sommes pourtant pas catastrophiques, nous rivalisons bien. Dès que nous attaquons, nous prenons un net ascendant et marquons les points. Par contre, dès que nous sommes sur la défensive, il est très difficile de renverser la tendance face aux puissantes attaques adverses. D'autant qu'Abderrahim avance bien sur les volants renvoyés un peu trop courts et finit les points malgré nos défenses. D'ailleurs, nous sauvons de nombreuses grosses attaques de Rafiyoudine sur ce set mais il nous est difficile de nous dégager convenablement ensuite tant c'est puissant et bien placé. Ce dernier est assez limité dans ses déplacements, ce qui est notre chance mais techniquement, il est très largement au-dessus.

Sur la deuxième partie de la manche, nous revenons bien, étant à deux doigts de recoller. Un bon mental, une bonne dynamique et une mise sous pression constante de nos adversaires nous permettent d'espérer revenir mais nous n'avons pas suffisamment de marge pour égaliser. Damien est hésitant sur ses mises en jeu et ses services sont malheureusement trop souvent des offrandes pour le redoutable Rafi. Nous nous inclinons, 21-15. Nous n'avons pas trouvé la solution et n'avons pas été capables de mettre le rythme qui devrait nous permettre de l'emporter malgré la force de la paire adverse. Nous savons que nous avons les moyens de les battre mais aujourd'hui, c'était trop juste. Une nouvelle fois, nous terminons finalistes.

Sur cet ultime match de la journée, légère inquiétude avec une gène ressentie au niveau de la cheville droite. À priori, pour l'instant, rien d'alarmant mais je suis méfiant car j'ai commencé à la ressentir durant l'échauffement et elle m'a un peu perturbé par la suite (pas vraiment pendant les échanges car je débranche la connexion douleur - cerveau en jouant^^). À suivre.

.

Sinon, ne reste désormais plus qu'un tournoi en cette saison 2015-2016 avec le Double Hommes D8/D9 à Val d'Europe avec Damien. Je demeure toujours sur liste d'attente en simple P sur ce même tournoi. De toute façon, avant cela, une sacrée échéance m'attend puisque dans moins de deux semaines, c'est la Montagn'Hard...

[19/06/2016] TOURNOI DE ST-MAUR

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents