Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[05-06/03/2016] LES FOUS DU VOLANT

Publié par David Gueudet sur 6 Mars 2016, 19:42pm

Catégories : #BADMINTON

[05-06/03/2016] LES FOUS DU VOLANT

Deux semaines après le tournoi de Bondy (93) et une semaine après les 34 kilomètres du Trail des Marcassins (95), me voici cette fois engagé pour le tournoi de Badminton de Champigny-sur-Marne (94).. Ma visite des départements franciliens se poursuit donc. Ce week-end, je suis inscrit pour deux tableaux, le Double Hommes en D8/D9/P avec Stéphane dont ce sera le deuxième tournoi, le premier à mes côtés. Je fais également mon retour en Simple Hommes, cinq mois après mon 1/4 de finale à Créteil. C'est la quatrième fois que je prends part à un tableau de simple en tournoi officiel, et ce sera dans la catégorie P uniquement.

Samedi matin, je me rends à Champigny avec Stéphane qui s'essaie au simple également. Il est convoqué pour 08h02 tandis que je suis convoqué pour 09h06.. Pour une fois, je suis la "tête de série" de mon groupe, le mieux classé de la poule G ! Le tableau se compose de huit groupes de 3 joueurs. Les deux moins bien classés s'affrontent en premier lieu. Ensuite, le perdant de la première rencontre affronte la tête de série qui termine par son match contre le gagnant de la première rencontre. Malheureusement, Stéphane s'incline pour son entame de tournoi.

C'est vers 10h00 que je fais mes débuts à Champigny, contre un adversaire non-classé puisque c'est sa première compétition officielle. Pierre a perdu son premier match. Rien à signaler à l'échauffement, son niveau semble correct. En revanche, dès que le match commence, il lui est impossible de marquer des points. Il ne "scorera" que sur mes fautes. De mon côté, j'essaie de me mettre dans le rythme, d'éviter les erreurs. Mes déplacements sont limités par ce parquet assez glissant. Je mène très vite assez largement pour m'imposer tranquillement 21-03 / 21-02. Le score est assez lourd mais je me suis appliqué avec l'intention de laisser le moins de points possible en route. C'est un bon moyen d'entrer dans la compétition même si je n'ai aucune idée de mon état physique et de ma forme du jour. Dans le même temps, Stéphane s'est de nouveau incliné et est donc éliminé. Gilles, le président du club, venu nous suivre en début de journée, cesse de nous accompagner.

Peu après, vers 11h30, j'enchaîne avec mon deuxième match. Je joue contre Habib, un joueur classé P2 et licencié au club de Champigny, un local donc. Cet adversaire, gaucher, va tout donner dans une rencontre où je vais avoir du mal à me mettre en route. Le sol glissant (je m'y ferai plus tard quand l'astuce psychologique d'humidifier ses chaussures avant de les frotter au parquet me sera donnée) et le jeu défensif de mon adversaire me perturbent. D'un tempérament offensif, ce type de match est nettement à mon avantage à l'accoutumée mais là, mes attaques ne sont pas très incisives, mon revers est inexistant et ma mobilité est mise à mal. Heureusement, je domine tout de même la rencontre malgré un démarrage laborieux. Je remporte le premier set 21-08 avant de mener 11-03 dans la deuxième manche. Sans doute un léger relâchement et un peu de frustration me font conclure tardivement sur le score de 21-11. Je n'ai pas été très en confiance mais l'adversité m'aura permis de m'en sortir assez tranquillement tout de même. Je ne suis pas satisfait de mon jeu mais mon aisance me conforte pour la suite... qui n'aura lieu que le lendemain, la phase finale se disputant intégralement le dimanche ! Aujourd'hui, il ne reste plus que la phase de groupes du DH D8D9P à disputer avec un premier match prévu pour... 17h35 ! Nous rentrons donc chez nous pour ne revenir que vers 16h15 à Champigny afin d'y jouer nos doubles.

Nous revoilà ainsi en fin d'après-midi dans le gymnase Delaune. Nous sommes dans le groupe B, la poule de la tête de série numéro 2 du tableau. Nous commençons par affronter un D8 et un D9. Notre match est appelé en avance, peu avant 17h00. Nous avons le temps de nous échauffer étant donné que l'un de nos adversaires arrive bien en retard, près de 10 minutes après l'annonce de la rencontre. Face à nous, deux joueurs plutôt grands en taille, l'un assez costaud, l'autre plus longiligne. Leur formation est assez figée, le plus costaud (et âgé) fait la muraille au filet et reste devant tandis que son partenaire joue derrière. Nous débutons plutôt bien la rencontre avec Stéphane, parvenant même à mener jusqu'à 11-10. En revanche, nous nous effondrons sur la deuxième partie de première manche en nous inclinant 21-15. Nous ne trouvons plus de solutions et nous faisons des erreurs, soit des fautes directes, soit des volants trop faciles à attaquer pour nos adversaires qui en profitent pour smasher. Je ne vais pas assez au duel face au joueur arrière de l'opposition et je subis trop ces attaques tandis que nous ne parvenons pas assez à déborder le joueur au filet. Pourtant, nous pourrions le faire ! Malheureusement, notre entame de deuxième set ne nous permet pas d'espérer revenir puisque nous prenons d'entrée 7-1 en notre défaveur. Nous sommes ensuite menés 11-4 puis 14-6.. catastrophique. Certes, Stéphane a du mal à mettre en difficulté nos adversaires mais de mon côté, je perds aussi totalement le rythme et subis au lieu d'attaquer, ce qui est normalement mon jeu. Une bonne série nous permet de remonter un peu (10-14) avant de céder sur la fin et de perdre 21-11. Une défaite assez lourde, finalement logique dans un match particulier où nous n'avons pas pu jouer à notre rythme et imposer notre jeu. Un résultat frustrant dans une rencontre peu agréable à jouer finalement face à des adversaires... assez désagréables aussi, à vrai dire, mais peu d'importance !

À présent, il nous reste un double à disputer, contre deux D8, têtes de série numéro 2 du tableau.. Un seul mot d'ordre : se faire plaisir ! L'objectif est de pouvoir disputer un match plus intéressant, en limitant les déchets et surtout, en jouant relâchés, libérés. Nous n'avons rien à perdre, il n'y a plus vraiment d'enjeu pour nous. Et c'est dans cet état d'esprit que nous débutons notre match contre les plus sympathiques Alexis et Sorya. D'entrée de jeu, nous essayons d'imposer notre rythme, notre style de jeu. Nous sommes beaucoup plus en confiance et faisons bien moins d'erreurs et surtout moins de fautes. Notre alliance droitier-gaucher fonctionne bien, nous occupons bien l'espace et j'ai assez souvent l'occasion de conclure le point sur des attaques franches. Nous avons également de la réussite sur quelques points avec des volants qui sortent de peu en notre faveur et des coups parfois un peu chanceux. Tout le long du premier set, nous sommes devant, sans marge mais souvent avec un léger avantage au score, si bien que nous parvenons à remporter la manche sur de bonnes accélérations en fin de manche, 21-17 ! Voilà une bien bonne chose de faite ! Mais il faut continuer à s'appliquer car là, nous nous faisons plaisir et nos adversaires ne sont clairement pas rentrés dans leur match. Nous avons donc bien nos chances et il ne faut pas baisser le rythme pour garder notre bonne dynamique et notre avantage psychologique. Le deuxième set est plutôt équilibré. Nous sommes bien dans le jeu, restant au niveau de l'opposition au score. En milieu de manche, une bonne série de Stéphane nous permet de prendre l'avantage. Nous avons l'ascendant ! Nous poursuivons sur notre lancée et réussissons à mener 20-16. Maintenant, il faut conclure ! Ce ne sera pas sur le premier volant de set mais sur le deuxième et nous gagnons 21-17 ! Une performance très satisfaisante qui nous redonne le sourire. Alors certes, nos adversaires n'auront pas été à leur meilleur niveau mais ce qui est certain, c'est que nous, nous avons pu jouer notre jeu, nous faire plaisir et faire beaucoup moins d'erreurs. Ce résultat est d'autant plus honorable pour nous que nos adversaires parviendront à battre ceux qui nous ont battu et suffisamment largement (21-15 / 21-10) pour qu'ils se qualifient pour les demi-finales. 1/2 qu'ils ont par ailleurs remporté au même titre que la finale. Éliminés en phase de poules, nous avons donc tout de même été les seuls à vaincre ceux qui remportent le tournoi.

Fin de cette première journée de compétition sur cette note très positive. Mon bilan du jour est de 3 victoires pour une défaite. Place à la phase finale du simple dorénavant !

Dimanche, c'est pour 11h35 que je suis convoqué à Champigny. J'arrive en avance et c'est tôt que nous sommes appelés pour disputer notre quart de finale de simple puisque nous démarrons vers 12h00 alors que le match était prévu pour 12h35. Face à moi, je retrouve la tête de série numéro 1 du tableau, un joueur P1 licencié au club d'Auxerre. En fait, c'est aussi un local puisqu'il a joué pendant 3 ans au club de Champigny il y a deux ans de cela. C'est parti pour un nouveau quart de finale, mon 4ème en 4 participations à des tournois officiels en simple. Je débute bien la rencontre puisque je mène assez vite au score. Je domine les échanges et le match dans sa globalité quand mon adversaire fait quelques fautes directes qui me permettent de prendre le large. Physiquement, ce match est tout de même plus intense que les deux disputés la veille. Je suis un peu plus chahuté mais je suis bien en place, dans le rythme. Je me suis bien fait à la surface de cette enceinte sportive. C'est donc assez sereinement que je remporte le premier set, 21-11. Rebelote en deuxième manche, je repars du bon pied et ne lâche pas la tête. Sur quelques coups, mon adversaire prend le dessus mais ça reste très occasionnel. Outre quelques fautes, je marque beaucoup de points gagnants et je l'emporte, 21-11 à nouveau. Place à la demi-finale donc !

Pour attaquer le dernier carré, je vais faire face à un joueur de Val d'Europe qui a battu Stéphane la veille (21-13 / 21-4). C'est lui aussi un P1 et nous avons pas mal eu l'occasion de discuter sur les deux jours. L'attente d'avant-match est longue, interminable. Initialement prévu pour 13h10, notre rencontre est sans cesse repoussée, d'abord par la durée du quatrième quart de finale du tableau (presque une heure !) puis par la programmation de toutes les autres demi-finales qui nous passent devant. Finalement, c'est vers 14h15 que nous sommes enfin appelés ! Nous nous remettons dedans avec un petit échauffement en quelques échanges et c'est parti. J'attaque comme il faut la rencontre, après quelques points de rodage disputés. Je mène assez vite au score et je pousse sans arrêt mon adversaire à la faute. C'est très efficace puisque Régis fait des erreurs et se frustre petit à petit. Il ne parvient pas du tout à prendre le rythme du match. Je le malmène et il commet beaucoup d'erreurs. Pourtant, il est plutôt adroit au filet et vraiment bon défenseur. après quelques smashes en début de rencontre, j'ai vite compris comment aborder les points. Je suis au contre et très mobile, jouant assez tendu. Je vais donc à 100% dans les duels qui tournent très souvent en ma faveur. Je gagne le premier acte 21-10 avant de me promener dans le deuxième, 11-4 puis 21-6 ! De l'application, du sérieux mais pas de grosse débauche d'énergie. Me voilà en route vers la finale !

Pour me disputer le gain du tournoi, je fais face à un troisième joueur P1, lui aussi licencié au club de Champigny ! Il a disputé un match rallye en quart de finale avant d'éliminer la tête de série numéro 2 en demi-finale. Alexis, de son prénom, est en plus gaucher, détail important que je remarque à l'échauffement. Je sens directement que c'est un joueur mobile, qui maîtrise bien l'avant du court, bon en amortis et surtout, qui fait bouger. Il alterne beaucoup droite-gauche et pousse bien au fond quand il faut. Ce ne sera donc pas un match des plus évidents, mais je reste confiant. L'entame de la rencontre est assez serrée. Je prends progressivement le dessus mais je ne bascule qu'à 11-9, face à un adversaire très résistant. Sur la deuxième partie de première manche, je corrige mes erreurs en évitant de partir à la faute et Alexis commence à montrer des signes de fatigue. Je suis très à l'attaque et cela fonctionne, je gagne 21-10 ! Je tente de repartir sur ma lancée en début de deuxième set mais je fais des fautes directes ou je rate des volants largement à ma portée. Mon adversaire me repousse bien. Cependant, dès qu'il faut mener l'échange, être très mobile, déplacer l'adversaire et accélérer, je suis à mon aise. Je bascule à nouveau en tête à 11-9. À présent, je fais jouer Alexis et je rentre complètement dans son jeu, cherchant à ne pas faire d'erreurs. Il me fait bouger, j'adore ! Je le surprends sur quelques coups bien placés, quelques sauvetages, contre-amortis. Plus il faut se déplacer, mieux je suis. Inutile pour moi de chercher à finir le point, autant user l'opposition en me bougeant aussi. De toute manière, je suis physiquement encore largement opérationnel et je suis devant, je ne prends pas trop de risques. Du coup, nous finissons avec quelques longs échanges et je me fais bien plaisir ! J'aime beaucoup quand il y a du répondant, que les points durent et évidemment surtout quand au final, je suis à la finition. Je l'emporte 21-15 et gagne du même coup le tournoi en simple hommes P.

En bilan, c'était pour moi une bonne reprise en simple, cinq mois après Créteil. C'est la première fois que je gagne un tournoi officiel en solo après notre succès à Collégien en DH NC avec Mathieu l'an dernier. Vivement les prochains tournois en simple avec des oppositions plus rudes en D9 voire D8 selon les tournois (D9-/P à Villejuif, D8D9 à Fontenay-sous-Bois). J'ai peu d'occasion d'en faire alors chaque fois, je les attends avec impatience. Autrement, je vais avoir quelques échéances en double et la prochaine est dans 3 semaines à Claye-Souilly en D9/P (mixte avec Julie et double hommes avec Damien). En attendant, l'Evry Trail Urbain et ses 30 kilomètres m'attendent le week-end prochain puis le 20 mars, nous irons à Saint-Thibault avec le BCCB pour notre troisième rencontre adultes (pour rappel, j'avais gagné le tournoi en double avec Julie l'an dernier, à Croissy)

[05-06/03/2016] LES FOUS DU VOLANT[05-06/03/2016] LES FOUS DU VOLANT
[05-06/03/2016] LES FOUS DU VOLANT
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents