Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[21/11/2015] LA PONTOISE

Publié par David Gueudet sur 21 Novembre 2015, 21:24pm

Catégories : #COURSE À PIED

La semaine passée, les tragiques événements du 13 novembre (attentats dans Paris) ne permettaient pas le déroulement de La Sagittaire, Trail de 21 kilomètres se déroulant à Sucy-en-Brie, auquel j'étais engagé. Ce week-end, les manifestations sportives sur la voie publique étaient à nouveau annulées en région parisienne. Cette fois, c'est au Cross de Torcy que je n'ai pas pu participer malgré mon inscription sur les deux distances proposées. Une situation frustrante sur des week-ends où je suis en forme et motivé pour participer à une course ! Du coup, je cherche une solution de rechange... Quand Sothéa (mon coéquipier du Relais du Tremblay) me contacte, jeudi soir ! Il me présente La Pontoise, un Trail qui se déroule à proximité de l'île de France mais en région picarde ! Lui est inscrit sur le 5 kilomètres mais deux autres distances sont proposées : 15 et 30... Reboosté, c'est décidé, je m'inscrirai sur place au 30 kilomètres !

La course se déroule donc le samedi en fin d'après-midi, avec un départ à Pont-Sainte-Maxence, dans l'Oise (60). Le départ du 30 kilomètres est prévu à 16h00 soit une course semi-nocturne avec un départ de jour et une arrivée de nuit. 615 mètres de dénivelé positif sont également au programme, c'est assez roulant mais le tracé est plutôt casse-pattes.

J'arrive sur place de bonne heure afin de pouvoir m'inscrire à la course. Ainsi, je suis aux abords du gymnase où tout s'organise peu avant 14h30. À 15h00, je peux effectuer mon inscription et récupérer dossard (N°348) et puce électronique. Dehors, des trombes d'eau pleuvent depuis un moment, la gadoue s'annonce omniprésente vues les conditions ! Je retourne à la voiture et je me mets en tenue avec de bas en haut : chaussettes de Trail, Adidas Supernova Riot 6 en chaussures, un colant long d'hiver, un t-shirt colle-au-corps à manches longues, le t-shirt de la course et un autre t-shirt à manches longues par-dessus, des gants légers de VTT, mon sac à eau avec 1L d'isostar à l'orange et quelques pâtes de fruit, un bonnet et la lampe frontale (PETZL TIKKA RXP).

Peu avant 16h00, nous recevons oralement le briefing avant de nous élancer pour 30 kilomètres. Le départ se fait dans la commune, avec d'entrée une sympathique petite côte qui nous amène dans la forêt où nous resterons jusqu'à la fin, outre quelques traversées de route. Dès le début de la course, nous avons à tourner à gauche pour redescendre vers la route, les coureurs juste devant moi continuent tout droit mais j'entends le signaleur à temps, j'interpelle ceux qui me devancent et nous poursuivons sur le bon chemin. Dès les premiers mètres en forêt, les coureurs devant moi prennent à gauche une montée mais cette-fois-ci, je les suis.. Je n'aurais pas du, il fallait là aller tout droit, demi-tour et nous voilà en queue d'un peloton à dépasser. Heureusement, le peu de partants fait que nous n'avons que quelques coureurs à reprendre.

Ensuite, c'est un enchainement de chemins forestiers, plus ou moins vallonnés. De temps en temps, nous avons une côte à gravir, suivies de descentes et de portions plus plates. Tout du long, de la flotte au sol, de la gadoue de partout ! Pour le moment, il fait jour mais les glissades sont quand même nombreuses. Mais pas de chute ! Et depuis le départ de la course, pas de pluie, juste de petites gouttes de temps en temps. Les kilomètres défilent, petit à petit. Vers la mi-course, la nuit finit par tomber, inexorablement, accompagnée d'un peu de pluie pour que ce soit plus fun .. ! Hop, on allume la frontale et c'est parti !

Au 18e kilomètre, sur une portion commune avec le 15 kilomètres, un point intermediaire est installé, à l'endroit du ravitaillement où je n'ai pas besoin de m'arrêter. Un peu plus d'une heure 46 de course soit un poil plus de 10km/h. Les kilomètres qui suivent sont plus délicats avec de belles pentes où je suis contraint de marcher et beaucoup de gadoue, on patauge beaucoup ! De la boue, de la boue, un peu de flotte et encore de la boue ! On ne fait plus trop attention où on met les pieds, même si la frontale éclaire bien. L'essentiel c'est d'avancer et de rester debout. La fin est compliquée avant 3 derniers kilomètres plus tranquilles, plus descendants, favorisant les relances. Mais les jambes commencent à être bien lourdes. Allez, une ultime descente, le retour dans la commune, plus de difficulté et une fin au sprint pour ne pas me faire doubler (pour l'honneur !) par ceux qui me suivent.

Au final, je termine à la 32e place au scratch avec un chrono de 3h00'37. Je suis 1er espoir, j'étais sûrement le seul au départ du 30km mais il n'y a des récompenses que pour le podium scratch et les vétérans... Tant pis !

Au niveau des sensations, je me suis bien défoulé, j'étais globalement en forme. Le terrain étant assez difficile, j'ai ressenti de petites gènes au mollet gauche et au genou droit en début de course puis sur la fin, le haut de ma jambe gauche a un peu souffert, me poussant à la prudence. À voir sur les prochains jours mais je pense que la récupération devrait être bonne.

Et pour conclure, ce Trail où je suis venu à l'improviste finalement suite à un bouleversement de programme, m'a bien convenu. Première course en semi-nocturne et tout de même trente kilomètres parcourus, à une allure assez régulière, de bon présage avant ma prochaine course, sur la même distance, au Perray-en-Yvelines : La Petite Origole le 06/12. En attendant, tournoi de Badminton à Issy-les-Moulineaux le week-end prochain !

____________________________________________________________

Résultat publié :

Intermédiaire (km18) : 27° en 1h46'29

Final (30km) : 32° / 48 classés en 3h00'37

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents