Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[17/10/2015] P'TITE PLUME DE CRETEIL

Publié par David Gueudet sur 18 Octobre 2015, 10:08am

Catégories : #BADMINTON

Cette année, travaillant les samedis matin, je vais avoir peu d'occasions de m'engager dans des tournois de Badminton, type de compétition que j'affectionne. De ce fait, je profite du début d'année pour m'inscrire au tournoi de Créteil qui a lieu le premier week-end des vacances de la Toussaint. Inscription anticipée pour avoir de la place. Et à partir de là, tout un tas d'éléments venant troubler ma préparation du tournoi... Enfin, préparation, uniquement dans un aspect psychologique de la chose puisque physiquement, je ne fais rien de particulier avant d'aborder un tournoi.

1 - Par rapport à l'organisation du tournoi :

Lorsque je m'inscris, j'envoie dans un premier temps un courrier pour mon inscription unique en simple après avoir contacté l'organisation qui m'a conseillé de procéder ainsi étant donné que je ne sais alors pas encore si mon partenaire de double, Mathieu, sera disponible à la date du tournoi. J'envoie ensuite un deuxième courrier pour compléter l'inscription... Mais voilà qu'à ce moment, les inscriptions sont complètes dans notre tableau ! Nous sommes donc sur liste d'attente en double hommes. Heureusement, cela se finira bien avec la suppression de certains tableaux faute de suffisamment d'engagés et ainsi l'élargissement d'autres tableaux en parallèle, dont le notre.

2 - Par rapport à la fédération :

Depuis début septembre, le président du club est en discussion avec le comité départemental puis la ligue afin d'obtenir l'affiliation à la fédération française de Badminton nous permettant d'y être licenciés. Malheureusement, en ce début de saison 2015-2016, de nombreux dossiers sont bloqués car la fédé fait la chasse aux clubs qui ne licencient pas tous leurs membres. En effet, du fait de nos conditions de disponibilités du gymnase particulières et du peu de compétiteurs dans notre club loisir, c'est notre cas. Nous promettons de faire un effort sur le nombre de licenciés pour cette saison et de faire le nécessaire l'an prochain pour licencier tout le monde en anticipant cela (nécessité d'augmenter la cotisation des adhérents pour rentrer dans le budget). La suite prend des longueurs. Résultat, début de la semaine, toujours rien ! Le président du club contacte de nouveau la ligue et nous sommes enfin affiliés mardi (13/10) ! Encore quelques difficultés puis le miracle, nous sommes licenciés vendredi matin ! Tout juste avant le tournoi qui débute le samedi !

3 - Par rapport à notre classement :

À cette heure, je n'ai pas encore eu l'occasion de vraiment étudier le nouveau système de moyennes et de classement. Dans les faits, nous sommes classés P2 en double hommes et je suis P2 en simple également. Seulement, à priori, ce n'est que du côté officiel car il y aurait une erreur sur notre classement. En effet, le système de calcul des moyennes a nettement évolué. Or, nos moyennes ont été conservées par rapport à la saison passée... et intégrées au nouveau classement. Alors qu'en fait, nos moyennes devraient être recalculées en fonction de nos résultats de l'an dernier. Du coup, il semblerait que je sois en fait D9 en simple et D8 en double (ordre de classement : D7 > D8 > D9 > P1 > P2 > P3). Or là, je me retrouve dans les tableaux P1 P2 P3 et même pas tête de série...

4 - Par rapport à mon état physique au jour J :

Dimanche dernier, je parcourais les cinquante kilomètres du Trail du Viaduc des Fauvettes. Aucun pépin physique à signaler suite à la course mais le lendemain, je joue en simple à l'UCPA et en fin de séance, je ressens une petite douleur au niveau du tibia droit. Le mardi soir, je rejoue, la douleur s'accentue en fin de séance. À partir de là, je me mets en mode repos. Je joue juste un peu le mercredi soir à l'entraînement que je donne à l'UCPA mais en sollicitant le moins possible ma jambe droite. Puis, le vendredi soir, je ne fais que quelques échanges pendant et après la séance enfants que j'encadre, sans jouer de matchs avec les adultes : prudence maximale avant le tournoi. Du coup, j'aborde la journée de samedi avec cette gêne perturbante.

Maintenant que les conditions sont données, passons aux faits ! Samedi matin, je suis convoqué à 07h33 pour un premier match prévu à 08h33. J'anticipe pour être sur d'être à l'heure et j'arrive sur place.. bien avant 07h00 ! J'entre dans le gymnase vers 07h05, tout s'installe et finalement, premier match à 08h00 vu qu'il y a un WO dans une autre poule !

SIMPLE HOMMES P1 P2 P3

08h00 donc, première rencontre en poule H contre Eric (classé P3). Nous sommes dans une poule de 3, seul le premier sort ! Sur l'échéancier, les deux autres rencontres du groupe sont prévues pour 10h45 (perdant match vs tête de série) et 12h57 (vainqueur match 1 vs tête de série)... ! C'est parti pour ce premier match. Entame correcte, je suis devant (11-6) et je finis fort la première manche (21-8). Du coup, j'attaque fort la deuxième (11-2) avant de régresser un peu en fin de partie mais de conclure (21-9). Un premier match bien géré, intéressant pour commencer la compétition même si l'adversité n'a pas été transcendante.

La rencontre entre mes deux adversaires a finalement lieu vers 10h00. La tête de série, Rémi (P1), a du mal à se défaire d'Eric mais en vient finalement à bout (21-18 21-12). Le dernier match sera donc bien la finale de la poule.

Cette ultime rencontre de phase de poules a lieu vers 12h00. Je débute bien le match (11-3) puis je remporte la première manche, un peu plus difficilement en deuxième partie (21-9). Finalement, je ne fais qu'une bouchée de mon adversaire en deuxième set (11-2) pour le terminer à 21-2 sans qu'il ne puisse lutter.

La jambe tient bien le choc, je suis très prudent et j'évite de solliciter mon talon droit pour ne pas forcer sur le tibia.

Étant dans la poule d'une des dernières têtes de série, je me retrouve qualifié pour les... huitièmes de finale ! Alors qu'il y a 6 exemptés de ce stade de la compétition. Nous ne sommes que quatre qualifiés à disputer un 1/8. J'y affronte un partenaire du club de Rémi : Romain (P1 lui aussi). La rencontre se joue vers 13h30. Le match est nettement plus disputé, je suis plus sollicité physiquement et il faut vraiment faire l'effort pour être devant. Cependant, j'ai tout de même encore un peu de marge et je l'emporte 21-11 / 21-13. J'ai eu besoin de me donner pour gagner mais je suis parvenu à ne pas être inquiété par mon adversaire.

C'est vers 14h30 que les choses sérieuses débutent réellement ! Et malheureusement, elles ne dureront pas bien longtemps. En effet, j'affronte un P3, Clément, qui a eu tout comme moi une phase de poules très tranquille. Mais lui, n'a pas eu de 1/8 à jouer. Étrangement, à la vue de sa technique, je pars perdant sur cette rencontre. Mentalement, je ne l'aborde pas de la bonne manière. Pour autant, je débute correctement le match. Le début de premier set est disputé, après avoir concédé un 4-0, je recolle à 10-10. Il bascule cependant en tête d'un rien (11-10). Derrière, c'est toujours serré mais quelques coups du sort (rebonds sur la bande du filet) favorisent mon adversaire en fin de manche, ce qui a pour effet de me faire légèrement enrager. Je m'incline finalement 21-16 dans ce premier acte. Motivé, j'attaque la deuxième manche avec la ferme intention de ne pas me laisser faire. Mais les points défilent vite. je m'accroche mais sur certains coups, mes courses sont clairement limitées. Ma mobilité et mes accélérations habituelles sont troublées par ma gêne tibiale. Je m'accroche grâce à quelques bonnes contre-amorties cherchées au filet et qui surprennent mon adversaire. Mais en fin de set, je craque complètement, dans la tête et avec les bras puisque je sors plusieurs coups consécutifs derrière la ligne de fond de court adverse. Je suis débordé et sur une jambe, j'ai du mal à jouer mon propre jeu. Je m'arrache mais ça ne suffit pas, je suis frustré ! Je perds 21-15 contre un bon adversaire mais qui était à ma portée ! Honnêtement, à 100% de mes capacités, je pense que je le mettais sérieusement en grande difficulté !

DOUBLE HOMMES P1 P2 P3

Convoqué à 15h15, mon partenaire de double, Mathieu, arrive pile au moment de notre premier match, la compétition ayant pris environ une heure d'avance sur l'échéancier. Là aussi, nous sommes dans une poule de 3, la poule D, où seul le premier sort des groupes. Vers 15h30 débute donc notre premier match.

Nous sommes face à Thierry et Pascal (P3), deux vétérans. Nous commençons moyennement en remportant la première manche sans briller (21-12). Dans le deuxième set, nous déroulons un peu plus (21-6).

C'est seulement un peu moins de quatre heures plus tard que nous disputons la finale de notre poule. Heureusement, en attendant, nous pouvons observer les matchs de Souvanna en double hommes D7, mon partenaire de double pour le tournoi de Bondoufle dans deux semaines, et discuter avec lui et son partenaire du jour entre deux rencontres.

19h15, nous revoilà enfin sur les courts ! Nous affrontons les têtes de série de la poule, Renaud (P1) et Pascal (P3). Le premier set est tranquille même si nous jouons encore très moyennement (21-10) et cela va se payer au score sur la deuxième manche puisque nous ne parvenons pas à prendre un véritable avantage. On est même souvent menés, trop spectateurs du jeu adverse qui est assez surprenant. Mathieu n'est pas trop dans la rencontre et e me fais avoir sur certains coups, notamment des services adverses pourtant pas exceptionnels. On l'emporte quand même, 21-18, avec une accélération au finish pour passer devant mais ce n'est pas rassurant !

Allez, peu importe, la rencontre suivante sera toute autre, à nous de jouer, enfin ! Initialement, nous devons rencontrer une paire en quart de finale (Pascal et Gwenaël) mais finalement, ce sont d'autres adversaires que nous aurons face à nous (Gaël et Yann). Ceci afin que les deux paires du même club ne se rencontrent pas en 1/4 ? Étrange...

Là aussi, ce sont des vétérans que nous avons face à nous. La rencontre débute plutôt bien. L'on passe en tête à la pause (11-6) puis l'on accentue l'écart de bonne manière (21-10). Changement de volant, changement de côté et patatra, plus rien ne va ! On est mené dès le début de manche et à aucun moment nous ne sommes en mesure de revenir ! On leur offre un paquet de points et ils prennent de la confiance (21-16 je crois).

Tout va se jouer sur la troisième manche ! On l'entame plutôt bien, en étant devant. 11-8 à la pause. Changement de volant et changement de côté et grrr, re patatra ! Nos adversaires reviennent, prennent l'avantage. Nous sommes impuissants !! Ils jouent franchement énormément sur Mathieu, je n'ai pas beaucoup de coups à jouer. Nous faisons tous les deux des erreurs, nos volants reviennent souvent trop au milieu de leur terrain où l'un des deux joueurs plus particulièrement peut exploiter sa qualité première : il a un bon smash. Ils marquent de nombreux points ainsi, nous sommes attaqués, sur la défense. Mathieu éprouve des difficultés à redresser plus le volant et ne parvient pas à amortir, c'est la cata... On cède et cela va trop vite, pas le temps de mettre en place notre jeu pour reprendre l'avantage que nous devrions avoir... Car oui, nous sommes normalement meilleurs qu'eux ! Mais non, pas là. On s'incline 21-18 sur la dernière manche. Je suis très frustré, avec un tel sentiment que nous sommes passés complètement à côté alors que la victoire nous tendait les bras. Le deuxième set était un accident mais nous devions au moins conserver notre avance pour gagner le troisième ! Tant pis mais c'est cruel, deux éliminations en quart. Au moins, le dimanche permettra de bien se reposer...

Pas vraiment de bilan à faire car il y aurait tant à dire, je préfère rester sur le récit, sans analyser plus que cela car de toute manière, c'est déjà fait dans ma tête. Par contre, je peux volontiers réagir à des commentaires s'il en est, par rapport à ce qui est clairement un échec pour moi, malgré les 3 victoires en simple et 2 victoires en double.

Prochain rendez-vous Badminton dans deux semaines, à Bondoufle. Affaire à suivre. Et prochaine compétition dimanche prochain, avec les foulées piscénoises (21km à Pézenas, dans l'Hérault.. eh oui, ce sont les vacances !).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents