Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[05/09/2015] LA NUIT DES LAVEUSES

Publié par David Gueudet sur 5 Septembre 2015, 21:45pm

Catégories : #COURSE À PIED

Merci à l'agence P@scal-Photo (www.pascal-photo.fr) pour cette belle prise :-)

Merci à l'agence P@scal-Photo (www.pascal-photo.fr) pour cette belle prise :-)

Cette année, le Jogging Club Coudray Montceaux ne proposant pas les traditionnelles foulées des laveuses qui feront leur retour en juin prochain (parcours de 7,5km et 15km), une organisation particulière voit le jour pour le 5 septembre : la nuit des laveuses. Le concept est original, il s'agit d'une course nocturne sans chrono ni classement. 4 parcours sont proposés, une rando, un 7,5km pour débutants suivant le tracé habituel des foulées, un 8km pour moyens et un 9km pour confirmés. Pas d'enjeu si ce n'est la découverte à son rythme et à la frontale (nuit oblige) de ce parcours.

À titre personnel, je découvre tardivement cet événement par un topic sur le forum Kikourou que je fréquente. Une semaine après le Cul d'enfer et ayant un mois de septembre particulier, je trouve l'occasion bien bonne de courir pour la première fois à la frontale. Je m'inscris donc à la nuit des laveuses, sur le 8km étant donné qu'il n'y a plus de places disponibles sur le 9km ! Eh oui, sur cette manifestation qui ne devait attirer que 200 coureurs environ, ce sont finalement près de 500 participants qui sont engagés avec qui plus est l'absence d'inscriptions sur place.

Après une journée passée au forum des associations de Croissy-Beaubourg, je pars de chez moi peu après 19h30. J'arrive au niveau du Stade Dautier du Coudray-Montceaux vers 20h10, il y a déjà bien du monde sur place. Il fait environ 15°C, quelques gouttes tombent parfois, difficile de savoir comment s'équiper. Du coup, j'enfile un pantalon collant, un t-shirt à manches longues (Évry Trail Urbain) et un à manches courtes par-dessus (Kikourou). Chaussettes de Trail et Supernova Riot 6 aux pieds, un classique désormais. En plus de cela, je porte sur mon dos le sac récolté à la course Entre Dhuis et Marne, pour transporter portable et clés de voiture. Enfin, je mets par dessus tout cela le gilet bleu offert par l'organisation et qui permet de savoir à quelle course on appartient selon un code couleur (jaune pour rando, orange pour débutants, bleu pour moyens, rouge pour confirmés). L'attente se fait en musique, l'ambiance monte progressivement. La rando part à 20h45 puis nous nous echauffons tous à 21h00 sur le stade de Football en suivant les consignes d'une ancienne championne de France de sprint. À 21h30 s'élance le 7,5kms puis vient notre tour à 21h35.

Je pars en première ligne, aux côtés de deux membres du club organisateur qui portent un gilet jaune et sont chargés de mener l'allure de notre groupe. Dès le départ, nous nous retrouvons dans un petit groupe qui sort du peloton, à une allure tranquille mais finalement déjà assez sélective. Nous passons une première cote puis peu à peu, trois coureurs partent à l'avant. Nous les laissons filer et je reste personnellement aux côtés du premier meneur d'allure et de 2 ou 3 autres coureurs. Cela me permet de discuter tout en avançant à bonne allure sans forcer. Nous alternons routes et bois avec certains chemins plus étroits et composés de nombreuses bouches d'égouts rendues humides par les averses passagères de la journée. Nous longeons aussi les bords de seine. Le parcours est sympa, de nuit. Il ne m'intéresserait sans doute pas plus que cela de jour mais là, c'est agréable. Nous croisons à proximité de l'arrivée des coureurs de toutes les autres courses qui sont derrière nous tandis que nous doublons depuis les premiers kilomètres des coureurs du 7,5km et des randonneurs. Nous attaquons ensuite une cote ponctuée de marches. Je lâche alors mon seul compagnon de route, le meneur d'allure mais je l'attends pour terminer avec lui. Nous avons eu quelques marches à franchir jusque là ainsi que des tunnels pour passer sous les rails par exemple. Enfin, nous abordons le final près du stade. J'accélère pour me faire plaisir sur la fin, ce qui me fait terminer en solo. Je remercie une fois la ligne passée le coureur du Jogging Club Coudray Montceaux grâce à qui j'ai pu profiter au maximum de ce bien sympathique footing organisé à allure me convenant très bien.

En bilan, cette nuit des laveuses s'est avérée fort sympathique. J'ai pu dérouler à une bonne allure, sans forcer. J'ai bien récupéré du Cul d'enfer donc ce fut l'occasion d'un entrainement cool. Nous avons mis un peu moins de 40 minutes pour boucler ces 8 kilomètres. C'est aussi un test positif pour ma lampe frontale achetée il y a quelques mois. Une bonne première utilisation même si nous étions groupés et que la majorité des chemins étaient un minimum éclairés. Dans les passages où j'ai eu besoin de la luminosité de ma PETZL TIKKA RXP, celle-ci a très favorablement répondu sans que je n'ai le besoin de l'utiliser à puissance maximale. Je tâcherai de courir un peu de nuit avant Carrières by Night pour bien m'habituer mais cela devrait le faire sans soucis.

Enfin, l'ambiance de cette manifestation a vraiment été top, à ce sympathique endroit et avec une organisation au top. Je verrai donc si je participe le 19 juin prochain au 15km des foulées des laveuses en préparation de l'Oxy Trail.. Affaire à suivre...

En attendant, prochain rendez-vous demain avec la RMC Run Tonic en tant que signaleur bénévole. Puis ce sera rando VTT le WE prochain à Montigny le Bretonneux en attendant le SoMad le 20 et la Virée des 2 bois le 27 pour conclure septembre.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents