Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[Badminton/Course à pied] Comparatifs et complémentarité

Publié par David Gueudet sur 30 Août 2015, 15:20pm

Catégories : #ARTICLE

Badminton / Course à pied

Comparatifs et complémentarité

Loin de moi l'idée d'émettre des théories, de donner par ce billet des conseils directs ou de mener une quelconque enquête de comparaison entre les bienfaits de la course à pied et du badminton en pratique parallèle. Je réalise cet article dans l'unique but de partager mes expériences et de répondre aux interrogations qui m'ont été soumises en commentaire sur l'un de mes récits de tournoi de Badminton. Après, si cela peut servir, aiguiller ou lancer de quelconques discussions sur la complémentarité de ces deux disciplines, je suis évidemment preneur de tout commentaire et/ou de toutes suggestions.

Quels rythmes de pratique ?

Tout d'abord, étant éducateur sportif, j'évolue dans un quotidien plutôt dynamique, avec de nombreuses pratiques sportives tout au long de l'année. Ainsi, j'exerce majoritairement auprès d'enfants et suis par conséquent en constante activité. En dehors de mes entraînements et compétitions réels en course à pied et Badminton, je suis amené de façon permanente à pratiquer d'autres disciplines physiques. Du vélo pour mes déplacements quand le temps me permet de ne pas aller au travail en voiture et divers sports selon les pratiques enseignées au cœur de la journée.

En ce qui concerne les deux disciplines que je pratique en compétition :

* En premier lieu, je pratique le Badminton au sein d'une association, le Badminton Club de Croissy-Beaubourg. Lorsque nous avons le gymnase à disposition, nous avons 3 créneaux dans la semaine : mardi de 20h à 22h / vendredi de 20h à 22h / dimanche de 10h à 12h

Pour la saison 2015-2016, je devrais à priori participer à tous les créneaux disponibles du mardi et du vendredi, en sachant que sur ce dernier, je donne auparavant un cours enfants de 18h30 à 20h00. Pour les dimanches, entre les courses, les bénévolats et les tournois, je vais sans doute en manquer beaucoup.

Je donne également des cours de Badminton pour adultes au sein de l'UCPA de Vaires-sur-Marne. Une séance le mercredi soir l'an dernier et pour la saison à venir, il pourrait y en avoir 2 si de la demande se fait ressentir (pour débutants le mercredi de 19h00 à 20h30 et pour débrouillés-confirmés le jeudi de 20h30 à 22h00).

Enfin, je joue généralement une fois par semaine à l'UCPA avec une personne que j'ai eu en cours sur cette même structure.

Ma pratique Badminton est donc très essentiellement en double en loisir au sein du BCCB. Elle est accompagnée de phases d'enseignement et d'un peu de simple.

* En second lieu, je n'ai jamais pratiqué l'athlétisme en club. Je cours peu souvent en dehors des courses, de temps en temps avec mon frère, parfois seul en saison hivernale, selon mes disponibilités. Autrement, ma pratique est exclusivement réservée aux compétitions avec un rythme d'une course toutes les deux semaines environ adopté depuis le début de l'année 2015 (en mars).

En bref, je participe à 2 ou 3 courses par mois en règle générale. Pour les sorties en dehors des courses, je privilégie le vélo quand le temps le permet, afin de tourner les jambes. Ces derniers temps, je fais principalement des courses de plus de 20 kilomètres avec un peu de dénivelé mais cela varie selon les périodes de l'année et les manifestations à proximité.

Malgré une pratique en loisir, je joue souvent au Badminton avec pas mal d'intensité, aimant me déplacer un maximum et étant du genre à vouloir jouer presque tous les volants (eh oui, surement pas le partenaire de double idéal!). En course à pied, je suis évidemment sur une assez ample intensité également du fait que je ne la pratique quasiment qu'en compétition. J'aime alloonger les distances et qu'il y ait de la difficulté afin d'être plus dans la gestion, n'étant pas fan de ce qui est de la vitesse en endurance (courtes distances, plat et bitume).

Comment se déroule ma récupération ?

Pour faire bref, j'ai généralement une récupération très rapide me permettant une reprise quasi immédiate de la pratique de mes activités.

En course à pied, outre des mollets ou genoux parfois un peu lourds deux à trois jours après la manifestation, je suis généralement d'applomb assez vite. Après le Trail des Fantômes (dénivelé inhabituellement important pour moi et idem pour la distance), j'ai mis un peu plus de temps à récupérer mais j'étais prêt à repartir le week end suivant en ayant joué au Badminton durant la semaine. Je préfère ne pas reprendre trop vite la course à pied après une course pour éviter des douleurs aux genoux principalement mais je reprends souvent très vite le Badminton ou le vélo sans problème. À titre d'exemple, le jour de l'Oxy Trail, j'ai joué au Badminton l'après-midi même, après avoir bouclé les 23km de la course en 1h54 le matin. Le lendemain et le surlendemain, pas de courbatures, pas de fatigue particulière. Idem le week-end du Castor Fou puisque j'ai participé à un tournoi de Badminton amical dès le lendemain. La fatigue s'est bien sûr fait ressentir à l'issue de la journée après diverses rencontres en simple puis en double mais j'ai pu enchaîner sans que cela n'obstrue ma récupération de la course.

En Badminton, je ne rencontre également pas de soucis de récupération. Mon corps a pris l'habitude de la discipline donc il est très rare que j'ai une quelconque courbature. L'intensité étant tout de même assez modérée malgré une pratique assez importante, je parviens à enchaîner les entraînements jour après jour, parfois même plusieurs fois le même jour et ce, peu après un week-end choc.

Déroulement et ambiance des tournois et courses

En 2013, je découvrais la course à pied en compétition avec l'Oxy Trail et c'est en 2015 que je me suis véritablement jeté dans le bain avec de la compétition à foison puisque j'ai enchainé depuis mars les courses ainsi que les tournois de Badminton que j'ai découvert sur le tard. Très vite, j'ai adoré les défis que proposent ces diverses manifestations. Défis contre soi-même, faire toujours mieux en chronos, en classements, en distances, en dénivelés.. Défis contre les autres aussi bien sur avec l'adversité rencontré en Badminton, mais aussi forcément en course à pied.

D'une course par an accompagnée de tournois internes et/ou UCPA en Badminton, je suis passé à bien plus cette année. Pour ce qui est des données concrètes :

Badminton > 1 tournoi de simple à l'UCPA en décembre 2014 puis 2 tournois internes au BCCB en février et mars 2015 avant de débuter les compétitions officielles.

Tournoi de Clichy la Garenne en simple et double le premier WE de mars puis les départementaux en double à Bailly Romainvilliers le WE suivant.

Tournoi amical de Saint-Soupplets en simple et double à la mi-juin puis touroi officiel de Collégien en simple et double aussi le WE suivant.

Course à pied > 2 courses en mars, 2 en avril, 4 en mai, 2 en juin, 2 en juillet et 3 en août soit 15 courses en 6 mois contre 2 en 2 ans jusque là sans oublier ma participation fin mai à la No Finish Line à Paris.. Et cela se poursuivra les mois à venir.

J'ai très vite adhéré à cette idée de compétiton mais aussi à l'ambiance qui règne lors de ces manifestations, de l'organisation sans faille de nombreuses courses aux contacts et discussions avec certains coureurs, de l'adversité respectueuse en tournois de Badminton au partage avec des camarades en double de la même expérience. Tout ce que j'aime se retrouve dans ces compétitions. Parfois, les organisations de tournois de Badminton sont assez laborieuses mais l'on passe toujours de bons WE et quand les résultats suivent, la satisfaction ne peut qu'être totale et la soif de recommencer ne peut que s'accentuer continuellement.

Complémentarité du Badminton et de la course à pied

Je me suis nullement renseigné sur le sujet mais je suis certain qu'il existe des thèses à ce sujet, que ce soit dans le sens positif ou dans le négatif. Je sais que je suis loin d'être le seul à jongler entre ces deux disciplines, si ce n'est plus. Après, j'y trouve personnellement tout mon intérêt mais ce n'est pas pour autant que je recommanderais forcément à quelqu'un de faire les deux, comme je peux le faire. J'aime la course à pied pour le défi contre soi-même qu'elle génère, pour les difficultés à franchir mais aussi et je ne me le cache pas, pour les récompenses que je peux y gagner du fait de ma présence en catégorie espoir pour cette année et celle à venir encore. J'aime quand les courses sont difficiles et longues, quand le parcours est accidenté, quand il y a des singles techniques, des grosses descentes. Quand j'ai de bonnes sensations en course à pied, je prends vraiment beaucoup de plaisir. À côté de cela, je pratique le Badminton à fréquence régulière depuis 5 ans maintenant et ce avec beaucoup de plaisir puisque j'ai progressé ces dernières années. C'est un bon moyen de se dépenser pour moi tout en cherchant à s'améliorer continuellement. Je me suis mis à la compétition pour avoir de nouveaux challenges, pour exploiter mes capacités et pour jauger mon niveau.

Tant que je prendrai plaisir à pratiquer ces deux disciplines, je continuerai sans me priver d'en tester d'autres (comme le Squash, le VTT entre autres).

Physiquement, certainement que l'un m'apporte pour l'autre, plus ou moins directement. Grâce à la course à pied, je gagne en endurance, grâce au Badminton, je gagne en explosivité. Chacun fait aussi beaucoup travailler mon mental, mon contrôle de moi-même et ma gestion de l'adversité. Après, je ne fais pas du Badminton pour progresser en course à pied et je ne fais pas de course à pied pour progresser en Badminton. Mais nul doute que la combinaison des deux m'apporte plus que cela ne m'empêche de progresser dans chacune de ces disciplines. Ne reste évidemment qu'à éviter à tout prix de se blesser, où que ce soit ! Et il faut aussi veiller à ne pas en faire trop pour ne pas se retrouver en fatigue excessive à un moment ou un autre.

Les projets pour 2015-2016 !

Pour conclure cet assez long article (que je ne suis pas certain que vous serez nombreux à lire mais tant pis, cela me fait plaisir de rédiger tout cela quand même et cela m'apporte personnellement et je me permets d'espérer que cela puisse apporter à quelqu'un d'autre), je vais briévement présenter mes projets pour les mois à venir. À court terme, mon calendrier est déjà bien rempli. Les faits parleront bien plus que du blabla donc le voici :

SEPTEMBRE

05/09 – Nuit des laveuses : Course sans chrono ni classement, au Coudray-Montceaux (91). L'occasion de découvrir le coin et surtout de tester la frontale lors d'un décrassage de 8 km avant de faire mes premières courses nocturnes.

06/09 - Bénévolat sur la RMC Run Tonic (Paris).

13/09 – Rando-Raid des Renards : Rando VTT sans chrono ni classement dans la Vallée de la Chevreuse à Montigny le Bretonneux. Entre 38 et 51 km pour 400 à 750m de D+ afin de tester la discipline.

20/09 – SoMad : Course à obstacles de 12km à la base de Torcy. 30 obstacles entre boue, sable et eau notamment.

27/09 : Soit un bénévolat sur le semi-marathon de Val d'Europe, soit une course...

OCTOBRE

03/10 – Bénévolat sur l'Odyssea (Paris)

04/10 – Participation à l'Odyssea > 10 kilomètres

11/10 – Trail du Viaduc des Fauvettes : Retour dans l'Essonne à Gometz-le-Châtel pour un objectif 50KM. Mais possibilité de ne faire que 20, 30 ou 40 selon la forme. 350M de D+ par boucle de 10KM.

17/10 & 18/10 – P'tite Plume de Créteil : Tournoi de Badminton dans le Val de Marne. Participation en simple certaine, en double à confirmer.

25/10 – Une course, soit le semi-marathon de Vincennes si je reste dans le coin, soit autre chose si je vais ailleurs...

31/10 – Tournoi de Badminton à Bondoufle si j'ai un partenaire de double puisqu'il n'y a pas de simple sur ce tournoi (Badabondoufle). L'idéal, ce serait d'y ajouter du double mixte mais je n'ai pas de partenaire féminine...

NOVEMBRE

07/11 – Carrières by Night : 21KM en nocturne à Mondeville

15/11 – La Sagittaire à Sucy-en-Brie (21,5KM) dans le Val-de-Marne si cela a bien lieu... Sinon, j'irai voir ailleurs...

Fin novembre – Un tournoi de Badminton si j'en trouve un d'intéressant à proximité.

DÉCEMBRE

Une seule quasi-certitude, le Castor Garou le 12/12 pour un retour en nocturne à Vauhallan. 16KM il me semble. Sinon, un ou deux tournois de Badminton si j'en trouve ou bien une ou deux courses. Peu de concret pour le moment pour ce mois encore assez éliogné.

ET 2016 ?

Des envies et des rêves...

En course à pied : allonger la distance, augmenter le dénivelé.

Rêves de faire des courses à l'étranger. Affaire à suivre.

Retour sur les courses les mieux placées dans le calendrier et qui m'ont le plus plu.

Et puis forcément des incontournables (Oxy Trail, Evry Trail Urbain aussi surement...).

En badminton : trouver des tournois à proximité sur des disponibilités. Or, il est possible que je travaille le samedi, ce qui complique fortement l'ensemble puisque les tournois de Badminton sont souvent sur deux jours, et dès le samedi matin...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents