Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[16/08/2015] TRAIL DES FANTÔMES

Publié par David Gueudet sur 16 Août 2015, 18:29pm

Catégories : #COURSE À PIED

[16/08/2015] TRAIL DES FANTÔMES

Le Trail des Fantômes, il s'agit de ma première participation à une course à l'étranger, une première sur plus de 30km, une première sur plus de 1000m de dénivelé positif ! Rendez-vous donc le 16 août à La Roche en Ardenne en Belgique pour un Trail de 31km pour 1294 mètres de dénivelé positif.



Nous sommes le samedi 15 août quand nous partons pour la Belgique avec mon frère qui m'accompagne pour ce week-end. Nous quittons Marne la Vallée à 9h15. J'ai eu durant la semaine moins de 4 heures de sommeil à chaque nuit car j'ai travaillé Non-Stop pendant 5 jours pour un séjour en gîte avec des enfants du centre de loisirs où je bosse en août. Mais la dernière nuit passée à la maison a été bonne donc cela va le faire !
Tout le long du trajet, la pluie s'écoule, de la flotte sans arrêt. Nous arrivons sur place vers 12h30, toujours sous l'eau qui ne nous quittera pas de la journée. Un flot ininterrompu durant tout ce samedi. Repas dans une pizzeria, petite balade entre les averses puis nous nous installons à l'hôtel Floréal de La Roche. C'est dans le jardin de cet établissement que sont distribués les dossards et que la course démarre et se termine, le pied !


Je passe récupérer mon dossard vers 15h30. J'ai le numéro 652 et j'obtiens aussi un buff à l'effigie de la course. Le soir, nous mangeons un Durum au snack après avoir retrouvé Joé, un ami bruxellois qui courra le 13km le lendemain. Un dernier verre (de coca !) et au lit, vers 23h00.


Dimanche, nous nous réveillons à 9h00 afin de prendre le petit-déjeuner à l'hôtel. Je commence alors ma préparation, une douche qui réveille et c'est parti pour faire mon sac et m'habiller. Côté vêtements, du classique pour mes trails avec mes Supernova Riot 6 aux pieds au-dessus de mes chaussettes de Trail Kalenji. Pour le haut, le t-shirt vert de la première édition de l'Oxy Trail et enfin, mon cuissard court noir en bas. Pour le sac, je remplis la poche à eau de 2L d'isostar à l'orange ainsi que de 5 gels Booster au Cola de la même marque. Direction le village départ ensuite, j'avale une demi bouteille de Powerade et c'est parti. La course démarre à 10h30 comme prévu.


Première partie : KM 0 au KM 8
Je me trouve en première ligne au démarrage, juste derrière les premiers de la course. Le départ est roulant, sur bitume avant d'atteindre la première difficulté du parcours, une grosse montée plutôt longue qui précède une belle descente qui relance bien. Nous attaquons ensuite assez vite la deuxième difficulté majeure qui nous emmène au premier ravitaillement.

> Je pointe alors au 41eme rang en 43'58.

Deuxieme partie : KM 8 au KM 18

Cette deuxième phase est d'après moi la plus difficile du parcours avec un tracé physiquement assez éprouvant. On la commence par une descente progressive en deux temps. Nous alternons singles techniques, courtes montées et courtes descentes. Divers obstacles jalonnent le parcours entre la terre humide, les racines, les troncs d'arbre à éviter, les rochers glissants. L'on attaque ensuite deux nouvelles cotes séparées d'une descente très technique dont la dernière nous mène au deuxième ravitaillement où je consomme un gel anti-oxydant mis à disposition par l'organisation.

En état des lieux, j'ai jusque là mangé 3 gels Booster Cola avec de d'isostar à l'orange en poudre mélangé avec de l'eau. Les phases techniques et accidentées avec relances permanentes génèrent pas mal de fatigue.

> Je pointe alors au 36eme rang en 1h56'11.

Troisième partie : KM 18 au KM 26
C'est d'après moi la partie la plus évidente du parcours. Nous abordons d'abord une descente progressive, un peu hachée. Ensuite, nous longeons la rivière sur une partie technique mais assez plate. Deux petites cotes se dressent devant nous, ce qui nous amène à faire un peu d'escalade car les mains sont nécessaires, l'une d'entre elles étant même équipée d'une corde dont je ne me sers pas. Ensuite, nous traversons pour la première fois la rivière, au bon moment pour moi car juste après que j'ai eu une petite alerte crampe. L'eau fait du bien. Enfin, nous grimpons la cinquième difficulté majeure avant de redescendre progressivement jusqu'au troisième et dernier ravitaillement (et check-point). Là aussi je prends un gel sur la table, un Booster à effet immédiat. Je consomme aussi mon quatrième Booster Cola à l'attaque des cinq derniers kilomètres de la course.

> Je pointe alors au 34eme rang en 2h51'03.


Quatrième partie : KM 26 au KM 31 (arrivée)
Dès la sortie du ravito, nous attaquons la dernière difficulté du parcours, la plus longue et la plus raide ! Je réalise la montée en marchant mais je ne suis doublé que par un concurrent, la première féminine du 31km. La côte est très complexe puis au sommet, une assez longue partie assez plate ne me permet pas de bien relancer, elle me démotive comme toute partie plate parcourue en course. Quelques coureurs me doublent puis je repars jusqu'à la descente finale. Les deux derniers kilomètres sont rapides avec une descente technique au top. Je me fais plaisir puis nous traversons la rivière une deuxième fois pour filer vers l'arrivée. Les derniers mètres et c'en est fini de ce super Trail des Fantômes !


En bilan, je finis à la 38eme place du 31km sur 413 inscrits. Je suis donc pour la première fois dans le premier dixième du classement d'une course.. Ce TDF est décidément l'occasion des premières !
Je termine la course en 3h27'52 soit en plus de 8,9km/h, ce qui me parait correct vu la distance, le profil, les obstacles et mon inexpérience en la matière.


Avant la course, j'avais pour objectifs de prendre du plaisir sur cette course située dans la très agréable commune wallonne de La Roche ainsi que de terminer en moins de 4 heures de course... Objectifs atteints !
Je qualifierais ce Trail de technique, assez exigeant et très sélectif puisqu'à mon niveau en tout cas, il y a eu très peu d'évolutions de places pendant la course.


J'ai adoré les singles et les descentes quand même parfois bien dangereuses. Je n'ai pas chuté mais la course a été rendue encore un peu plus difficile par l'humidité des bois sur certaines portions due à la flotte tombée la veille. Par contre, le jour de la course, nous avons eu des conditions météorologiques optimales !
J'ai bien apprécié les phases de quasi-escalade ou à l'inverse de quasi-toboggan où je me retenais à l'aide de tous les arbres qui jonchaient le parcours. J'ai aussi beaucoup aimé les deux traversées de rivière.

En bref, j'ai adoré le parcours ! Il est physiquement assez éprouvant mais que ça fait du bien !
Malgré ma semaine, j'ai été en plutôt bonne forme. Le chrono et le classement me conviennent en l'absence de catégories jeunes où j'aurais pu faire un nouveau podium en espoirs.

En plus de cela, un coût d'inscription assez élevé pour peu de ravitaillements et un simple buff en cadeau de départ. Pas de cadeau finisher. Dommage car autrement, la course est géniale par son cadre.

[16/08/2015] TRAIL DES FANTÔMES[16/08/2015] TRAIL DES FANTÔMES
[16/08/2015] TRAIL DES FANTÔMES[16/08/2015] TRAIL DES FANTÔMES[16/08/2015] TRAIL DES FANTÔMES

Commenter cet article

Maxime 18/08/2015 09:31

Excellent récit, nous étions également au rendez-vous. Une course excellente, parfaite pour la préparation des Templiers en octobre prochain. Petit point non mentionné : "l'absence" voulue des gobelets sur les ravitaillements (j'ai mi entre guillemets car quelque gobelets étaient disponibles pour ceux qui avait oublié de prendre leur gobelet). Une bonne initiative qui permet de garder nos terrains de jeu propres. Bravo pour ta perf en espoir, ça promet pour la suite ;)

David 18/08/2015 20:24

Merci beaucoup !
Effectivement, utilisant personnellement mon sac à eau, je n'ai pas eu besoin de me ravitailler en liquide mais il est vrai que c'est un bon moyen d'éviter l'ample gâchis de gobelets et les déchets qu'ils génèrent sur la course.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents